Dernière journée des rencontres inter régionales du Sabre national de lutte traditionnelle : 12 invaincus abordent les phases finales

Lutte Tillaberi 2018 006Les compétions de la 40ème édition du Sabre National de lutte traditionnelle se poursuivent dans l’aire de combat de l’arène Naroua Sanou de Tillabéry. Les rencontres entre les régions ont pris fin hier dans la discipline et le fair-play. Dans la matinée, les combats ont opposé Tahoua à Niamey, puis Maradi à Agadez. Dans la soirée Tillabéry a affronté Zinder, tandis que Dosso et Diffa ont fermé la manche.

L’arène Naroua Sanou continue à vibrer au rythme des combats du Sabre National. Les lutteurs s’expriment et s’affirment au cours de ces confrontations qui mettent en exergue la force de leurs biceps, leurs techniques et leurs forces mystiques. Ces aspects font partie des éléments constitutifs et de la beauté de la lutte traditionnelle.

La rencontre entre Tahoua et Niamey s’est soldée par 4 victoires à 5, et un combat nul en faveur de Niamey. Les six lutteurs invaincus de Tahoua et de Niamey ont terminé la confrontation sans se rencontrer. Ainsi Tahoua va poursuivre les phases finales avec quatre lutteurs à savoir Laouali Dan Tambeye, Abdousalam Soumaïla, Harouna Ali et Idi Chaïbou Chirgania. Quant à la région de Niamey, elle peut encore compter sur Yacouba Adamou et Tassiou Ibrahim.

La deuxième rencontre qui a mis aux prises la région de Maradi à celle d’Agadez a enregistré le sacre de Maradi sur un score lourd de 9 victoires à 1. Retenons que l’unique invaincu d’Agadez en la personne de Saley Daouda a fait mordre la poussière à Maty Daji poursuivant ainsi sa route pour les phases finales.

Dans l’après midi d’hier, Tillabéry et Zinder se sont quittées sur le score de 5 victoires chacun et enfin Dosso a battu Diffa par 6 victoires à 4. Ainsi, au terme de cette première phase des compétitions il reste douze (12) lutteurs invaincus sur les 80 de départs. Ils sont ainsi repartis : Dosso 4 ; Tahoua 4 ; Niamey 2 ; Agadez 1 et Zinder 1 (le champion en titre Tassiou Sani). La 2ème phase des compétitions débute ce matin et la finale est prévue demain après midi en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement M. Brigi Rafini.

Rappelons qu’il y a eu dans le cadre de ces compétions, les concours en danse des lutteurs, en accoutrement, et en Kirari. S’agissant du concours de la Danse des lutteurs six régions y ont participé à savoir Agadez, Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry, et Zinder. A l’issue du concours, c’est Tillabéry qui a remporté la première place, suivie d’Agadez, et enfin Tahoua est classée 3e. Concernant l’accoutrement, ce sont les régions d’Agadez, de Diffa, de Maradi, de Tahoua, de Zinder et de Tillabéry qui ont pris part à ce concours. Après la proclamation des résultats, Agadez a été classée première, Tillabéry 2e, et Zinder 3e. Pour ce qui est du concours de Kirari, c’est la région de Diffa seulement qui n’a pas participé. Dans cette catégorie de concours, la région de Tillabéry a remporté le premier prix, Tahoua est classée 2e, et enfin Dosso a occupé la 3e place.

Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum a réitéré son soutien ferme au jury, après le verdict qu’il a rendu relativement aux combats truqués entre Tahoua et Dosso, infligeant des sanctions contre les acteurs concernés les lutteurs, les dirigeants, et les anciens lutteurs. Il a salué le travail que le jury a mené pour que la 40e édition soit une réussite. En outre, le ministre de la Jeunesse et des Sports a annoncé que des informations judiciaires sont ouvertes pour situer les responsabilités suite aux troubles intervenus lors de la 5e journée dans la soirée. M. Moctar Kassoum a indiqué que les responsables de cet acte seront punis conformément à la loi afin que de tel scénario ne se reproduise plus dans nos arènes.

Laouali Souleymane Envoyé Spécial(onep)

02 janvier 2019
Source : http://lesahel.org

Imprimer E-mail

Sport