Athlétisme et handisport/ Cross populaire des catégories des jeunes : Des minimes et des benjamins animent le cross

La Fédération Nigérienne d’athlétisme en collaboration avec la Fédération Nigérienne de Handisport, a organisé dimanche dernier un cross populaire à l’attention des jeunes filles et garçons. Parmi ces jeunes athlètes figurent des malentendants et des personnes en déficience visuelle. C’est un appui de la société ORANO qui a permis à ces deux fédérations d’organiser cette activité sportive aux jeunes enfants des catégories benjamine et minime de la capitale.

Les enfants déficients visuels et malentendants, ainsi que leurs camarades qui ne souffrent d’aucun handicap, en filles comme en garçons ont couru ensemble sur des distances de 3km dans la ville de Niamey avec comme point de départ et d’arrivée, le stade Général Seyni Kountché. L’instant d’une matinée, ces jeunes de 12 à 15 ans se sont bien amusés en pratiquant leur sport de prédilection, le cross à travers les artères de Niamey. A l’issue de ces différentes courses, les dix premiers de chaque catégorie ont reçu des prix d’encouragements de la part des organisateurs. Intervenant en marge de cette activité sportive, le président de la Fédération Nigérienne d’Athlétisme, M. Tahirou Tiémogo, a rappelé qu’il y a quelques mois sa fédération a organisé en collaboration avec la Fédération Nigérienne de Cyclisme, une activité. «Par manque de moyens, nous sommes obligés de nous entraider. Au niveau de l’athlétisme, nous faisons le tour des fédérations sportives pour voir celles avec lesquelles nous pouvons organiser des activités. C’est de cette manière que nous pouvons nous soutenir mutuellement. C’est pourquoi nous sommes allés cette fois-ci vers le handisport. Ils ont répondu à notre appel et nous avons pu réaliser, de la plus belle des manières, cette activité. Nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous avons déjà instruit nos ligues, à Niamey et à l’intérieur du pays de travailler avec cette fédération puisque nous avons les mêmes activités ; nous avons des courses sur pistes, et des courses sur routes » a indiqué M. Tahirou Tiémogo.

Evoquant le challenge de sa fédération pour l’année 2019 qui s’annonce, M. Tahirou Tiémogo a souligné que la Fédération Nigérienne d’athlétisme compte mener beaucoup d’activités. « Il y aura plusieurs formations d’entraineurs au niveau des régions où nous allons nous déployer pour former des entraineurs fédéraux en attendant la formation des entraineurs de niveau I. Nous avons aussi prévu des regroupements puisque nous comptons participer au Championnat d’Afrique des moins de 18 ans et des moins de 20 ans qui aura lieu en avril prochain à Abidjan. Nous allons opérer une sélection et nous allons mettre les athlètes au vert avec nos propres moyens. Nous allons participer à tous les rendez-vous qui s’offrent à nous. Nous allons aussi organiser à Niamey au mois de juillet une grande compétition, le tournoi inter Etat de la solidarité qui regroupe 5 pays avec 60 athlètes par pays » a conclu le président de la Fédération Nigérienne d’athlétisme.

l Oumarou Moussa (onep)

26 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer