Ouverture hier de la 40ème édition du Sabre National : C’est parti pour 10 jours de compétitions

Ouverture hier de la 40ème édition du Sabre National : C’est parti pour 10 jours de compétitionsLa 40ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a été officiellement lancée hier après-midi par ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum à l’Arène Naroua Sanou de Tillabéry. La cérémonie d’ouverture du plan grand événement sportif et culturel national s’est déroulée dans une ambiance empreinte de chaleur et de fraternité en présence du Haut Représentant du Président de la République Elhadji Seini Oumarou, des députés nationaux et des membres du gouvernement. Cette 40e édition du Sabre National a pour thème « Jeunesse-Paix et Sécurité ».

C’est par le traditionnel défilé des délégations des différentes régions du pays que la cérémonie a débuté au rythme des tams-tams et aux pas de danse des lutteurs démontrant la beauté et la richesse de la lutte traditionnelle au Niger. Il y a eu ensuite la montée des couleurs nationales. Le champion en titre Tassiou Sani de Zinder a ensuite présenté le prestigieux Sabre national qui sera remis en jeu.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum a rappelé que les compétitions du Sabre national de lutte traditionnelle est un cadre de brassage et d’échanges sportifs et culturels, qui permet aux filles et fils du pays venus des quatre coins du Niger de fraterniser, pour consolider l’unité nationale, la solidarité, la culture de la paix et la concorde nationale.

Pour le ministre Kassoum, le thème de cette 40e édition du Sabre National (« Jeunesse-Paix et Sécurité ») répond aux objectifs poursuivis par le Président de la République. Le ministre a précisé que les questions de paix et de sécurité sont toujours au cœur des priorités du Chef d’Etat qui œuvre inlassablement pour une participation plus responsable et effective de l’ensemble de la Jeunesse du pays dans la construction de la Nation. Il a noté que la lutte traditionnelle est un espace d’échanges sportifs réguliers entre les régions à travers ses fils. C’est aussi un espace de spectacle à travers les prestations de lutteurs et des infatigables tchali-tchali. Il a souligné également que la lutte traditionnelle est un événement national durant lequel tous les esprits de la nation, dans un élan de solidarité et de convivialité, convergent sans distinction.

Durant dix jours, il sera enregistré plus de 140 combats de lutte qui vont s’effectuer dans la fraternité, et à chaque confrontation ses émotions. Le ministre a demandé aux lutteurs de faire preuve de discipline et de fair-play ; aux dirigeants et encadreurs de respecter les dispositions réglementaires. Quant aux jurys et arbitres, il leur est demandé d’observer la neutralité et de faire preuve de justice conformément au code du Sabre National de lutte traditionnelle ; au public d’être discipliné et d’encourager les lutteurs. Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est engagé en ce qui concerne le comité ad’hoc de veiller au respect des lois afin que le rendez-vous de Tillabéry soit un éclatant succès. M. Moctar Kassoum a lancé un appel à tous en vue d’œuvrer pour la réussite de cet événement tant attendu par les populations nigériennes.

40eme edition du Sabre National 2Auparavant, le gouverneur de la région de Tillabéry, M. Ibrahim Tidjani Katchiella a noté que la 40e édition du Sabre National se passe dans un contexte particulier, celui de l’insécurité. Il a confié que face à cette situation, les autorités nigériennes ont pris toutes les mesures nécessaires pour garantir une sécurité et une paix durable à tous. « En somme, notre ambition pour la 40e édition, au-delà d’une belle fête à offrir à nos hôtes, nous inscrivons sur le livre de l’histoire le nom de Tillabéry comme étant le point de départ d’une revalorisation qui ira crescendo de la lutte traditionnelle et des lutteurs eux-mêmes afin d’en susciter l’engouement nécessaire et que la lutte traditionnelle soit véritablement le sport roi » a-t-il conclu.

Pour sa part, le secrétaire général de la CONFEJES Ali Harouna Bouramah, a notifié que la participation de l’institution à cet événement traduit la reconnaissance internationale de ce tournoi. Il a expliqué que la lutte traditionnelle est une tribune d’expression permettant de véhiculer des vertus qui contribuent à la protection d’une nation à savoir la bravoure, la combativité, le fair-play, le respect de l’autre, le civisme, le patriotisme, la cohésion nationale, etc. C’est pourquoi, la Francophonie a décidé de soutenir le Sabre National pour en faire un modèle exportable chez les autres Etats francophones.

Les confrontations entrant dans le cadre de la première journée opposeront dans la matinée d’aujourd’hui Niamey à Tillabéry, Diffa à Tahoua ; tandis que dans la soirée Dosso affrontera Zinder, et Maradi rencontrera la région hôte, Tillabéry.

Ouverture hier de la 40ème édition du Sabre National : C’est parti pour 10 jours de compétitions

Laouali Souleymane Envoyé Spécial

26 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport