SIM Aminchi 0range

Sport

images/Fenifoot.jpgApres Maradi qui a abrité l’Assemblée Générale élective de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT), il y a quelques mois, c’est au tour de la cite de l’Ader Tahoua d’abriter le 7 avril dernier, les travaux de l’Assemblée Générale ordinaire du nouveau mandat de l’instance supérieure du football nigérien. Cette rencontre à regroupé toute la famille du foot à l’issue de laquelle d’importantes décisions ont été prises pour le renouveau du football nigérien.

C’est sous la présidence du Président du Comité Exécutif de la FENIFOOT, le colonel-major DJIBRILLA HIMA HAMIDOU dit Pelé, en présence du gouverneur de la région de Tahoua Moussa ABDRAHAMANE entouré de ses proches collaborateurs et de l’ensemble des délègues des huit régions du pays qu’a eu lieu, dans la matinée du 7 avril, la cérémonie d’ouverture de cette instance. Plusieurs allocutions ont marqué cette cérémonie tenue dans la salle de réunion du gouvernorat. Dans son mot de bienvenue, le président de la ligue régionale de football de la région de Tahoua a remercié le comité exécutif pour le choix de sa région pour abriter cette AG. Il a, par la suite, décliné l’ensemble des réalisations dont a bénéficié sa région pour le développement de cette discipline. Il a enfin émis le vœu de voir les plus hautes autorités s’impliquer d’avantage pour accompagner les efforts de la FENIFOOT. Prenant la parole à son tour, le Président du Comité Exécutif de la FENIFOOT, le colonel- major PELE a exprimé toute sa reconnaissance à l’endroit des autorités de la région hôte pour la qualité et le confort du séjour des participants à cette rencontre importante pour la vie du sport roi. il a ensuite exprimé sa gratitude et sa reconnaissance à l’endroit des délègues pour lui avoir réitéré leur confiance en l’investissant lui et son équipe pour un troisième mandat consécutif à la tête de la fédération. C’est un mandat, a-t-il souligné, qui sera consacré à une gestion plus professionnelle des clubs et à leur financement. Poursuivant son discours, le colonel Pelé a décliné l’agenda de cette rencontre qui comprend comme principaux points : la refonte de certains textes régissant la fédération notamment, ceux relatifs au code électoral ; l’examen de deux cas disciplinaires ; et la réforme des compétitions à tous les niveaux. Sur la même lancée, le président a exhorté les délégués à un examen minutieux des propositions et à des réflexions pertinentes dans le but d’améliorer significativement le niveau de nos compétitions. Toujours dans son adresse, le colonel Pelé a rendu hommage mérité à la présence féminin au sein du comité exécutif et a salué la participation de l’équipe féminine de football au tournoi régional de l’Union des Fédérations Ouest Africaines (UFOA). Clôturant son allocution, le Président de la FENIFOOT a sollicité un sursaut national pour une mobilisation de tous les nigériens pour relever le défi de l’organisation de la CAN des moins de 20 ans que le Niger aura la charge d’organiser en 2019. Ouvrant officiellement les travaux de cette AG, au nom du Ministre des Sports, le gouverneur de la région de Tahoua a salué la tenue de cette instance. Moussa Abderrahmane a ensuite transmis les félicitations du gouvernement à la fédération pour les nombreuses réalisations pour le développement du football nigérien. S’agissant de l’organisation de la prochaine CAN des moins de 20 ans, le gouverneur a ajouté qu’il s’agit là d’une bonne occasion d’offrir à la jeunesse nigérienne, au-delà celle du continent, des moments de rencontre et de brassage mais aussi montrer à la face du monde entier que notre pays est capable d’organiser des évènements de grande envergure. Se prononçant sur les points inscrits à l’ordre du jour de cette AG, le gouverneur a salué leurs pertinences avant d’inviter les délégués à un sursaut pour ne penser qu’à l’avenir de notre football et à l’unité de toute la famille sportive.

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Sport