Forfait Albarka

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Annonce

Lack of access rights - File 'http:/www.nigerdiaspora.net/images/stories/parade.jpg'

Lack of access rights - File 'http:/www.nigerdiaspora.net/images/stories/ouverture3.jpg'

Lack of access rights - File 'http:/www.nigerdiaspora.net/images/stories/simulation.jpg'

Lack of access rights - File 'http:/www.nigerdiaspora.net/images/stories/mena1.jpg'

SPORT.

Niger parade(Publié le 18-12-2005) Les cinquièmes Jeux de la  Francophonie, ont pris fin samedi après-midi à Niamey, par un  imposant défilé des 44 délégations ayant pris part à ces jeux,  ouverts le 7 décembre. Cette grande cérémonie s'est déroulée à l'hippodrome de Niamey, en présence du chef de l'Etat nigérien Mamadou Tandja, du  président de l'Assemblée nationale Mahamane Ousmane, du premier  ministre Hama Amadou et de nombreuses personnalités civiles et  militaires, ainsi que des chefs des délégations étrangères.
Niger 2005(Publié le 08-12-2005)Les 5èmes Jeux de la  francophonie ont débuté mercredi en fin d'après-midi au Stade  général Seyni Kountche de Niamey sous la présidence du chef de  l'Etat nigérien Mamadou Tandja. La cérémonie d'ouverture, riche en couleurs, s'est déroulée en  présence notamment des présidents du Bénin Mathieu Kérékou, du  Burkina Faso Blaise Compaorée, du Nigeria Olusegun Obasanjo et du  secrétaire general de l'Organisation internationale de la  francophonie(OIF) Abdou Diouf.   Devant des milliers de personnes dont les représentants de 44  Etats et territoires ayant le français en partage, le président  Tandja a, dans un discours, remercié "tous les partenaires et amis du Niger, ainsi que l'ensemble du peuple nigérien dont le  patriotisme, la détermination et le courage ont permis de relever  cet énorme et magnifique défi.    Mamadou Tandja a également remercié tous les hôtes du Niger  présents à Niamey pour "cette grande fête de la famille  francophone.
Image(Publié le 19-11-2005)« Je suis fière de ce que j’ai vu, toutes les inquiétudes que j’avais sur cette cérémonie sont dissipées, je crois que le pari est gagné et je suis contente de comprendre que mon pays va réussir cette partie introductive des Jeux » a affirmé Zeinabou Ali, une des spectateurs de la simulation grandeur nature de la cérémonie d’ouverture des 5èmes Jeux de la Francophonie organisée ce vendredi 18 novembre par le Comité National d’organisation des 5èmes Jeux de la Francophonie CNJF en la présence du Chef de l’Etat Nigérien Mamadou Tandja.
Mena Niger(Publié le 09-08-2005)Le colonel Amadou Diallo a été élu président de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT) pour un mandat de 4 ans, à l'issue de l'assemblée générale tenue samedi à Niamey. Le Colonel Amadou Diallo a obtenu 104 voix contre 57 à son adversaire, Hima Souley, président sortant. "Mon élection est conforme au changement souhaité par la majorité. On a perdu assez de temps, il faut se remettre au travail pour rattraper ce retard. Parmi mes priorités figurent la préparation des 5e Jeux de la francophonie prévus en décembre au Niger et la relance du Championnat national. Notre football n'a pas besoin de division, il faut travailler ensemble pour le sortir de l'ornière", a déclaré à la presse le nouveau président.
Source: Tsr.ch
(Publié le 24-02-2005) Le Président de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) a officiellement annoncé le samedi 19 février dernier, la candidature du Niger à l’organisation de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) juniors de football de 2009, au cours d’une conférence de presse. ,Cela peut paraître prétentieux, a indiqué M Hama Hima Souley, mais au regard de l’événement qui profile à l’horizon et qu’attendent impatiemment tous les Nigériens (les 5ème jeux de la Francophonie de décembre 2005) avec tout ce que cela comporte comme retombées en terme de construction ou de rénovation d’infrastructures sportives et même d’accueil, rien ne peut nous empêcher de nous lancer dans ce pari. Les arguments avancés pour le Niger de se porter candidat à l’organisation de la CAN juniors 2009, selon Hima Souley, c’est la tenue des 5ème Jeux de la francophonie. Ces Jeux seront un acquis indéniable pour notre pays que nous devons jalousement sauvegarder et faire profiter un autre événement d’envergure internationale. La CAN 2009 en est un exemple. Sur les atouts du Niger pour abriter ce grand RDV continental des moins de 20 ans, il y a d’abord le stade Général Seyni Kountché.
(Publié le 13-01-2005) La crise qui mine la fédération nigérienne de football (fenifoot) est en passe d’être définitivement solutionnée, avec la décision des autorités nigériennes d’appliquer à la lettre la feuille de route de la FIFA. Le nouveau ministre de la jeunesse,des sports et des Jeux de la francophonie, Abdoulrahamane Seydou, a rencontré, le week-end dernier, les protagonistes de la crise, puis les médias, pour réaffirmer la volonté du gouvernement de suivre les directives de la FIFA.
(Publié le 31-12-2004) L'instance supérieure du sport a provisoirement levé les sanctions et menaces qui pesaient sur les fédérations de ces deux pays. La Fédération internationale de football association (FIFA) a levé provisoirement les sanctions imposées au Niger pour la violation de la règle interdisant l'ingérence des gouvernements dans les affaires des fédérations élues. Cette mesure a été l'une des principales décisions prises lors de la réunion de fin d'année du Comité exécutif de la Fédération internationale de football tenue dimanche dernier à Zürich, en Suisse.
mardi, 11 avril 2006 11:04

Le carton rouge de la FIFA au Niger

(Publié le 10-10-2004) Le Comité Exécutif de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), s’est réuni le mercredi 6 octobre à Zurich (Suisse). La réunion a, entre autre, procédé à l’examen de la situation qui prévaut à la Fédération nigérienne de football Fenifoot). Conséquence de cette situation : un bureau bicéphale à la tête de la Fenifoot. Le Comité exécutif a ainsi sanctionné le Niger pour « ingérence gouvernementale massive dans les affaires du football local par l'intermédiaire du ministre en charge des Sports, et pour violation et non respect des principes et déci-sions de la FIFA. »
(Publié le 30-09-2004) Des menaces planent sur le football au Niger et au Nigeria. En effet, la Fédération internationale de Football association (FIFA) menace de suspendre les équipes nationales du Niger et du Nigeria de toutes compétitions internationales.Les raisons sont dues au fait qu'au Niger, l'instance du football international n'est pas contente de l'implication de l'autorité gouvernementale dans la gestion de la fédération nigérienne de Football (FENIFOOT), créant du coup deux clans, en soutenant un groupe contre l'actuel président Hima Souley. Au Nigeria, c'est une ingérence abusive des autorités qui choisissent et démettent à souhait des membres fédéraux.
mardi, 11 avril 2006 10:35

Le Niger élimine l'Algerie

(Publié le 03-08-2004) Le onze national juniors nigérien s'est qualifié, samedi dernier, pour le second et dernier tour qualificatif des éliminatoires de la CAN juniors en battant son homologue algérien à Niamey (1-0). L'unique réalisation a été l'œuvre du joueur Bulis Jimmy, à la 41e minute du jeu. Ainsi, le Niger confirme sa bonne santé après avoir battu ces mêmes jeunes Algériens au match aller (2-1) et efface ainsi le signe indien qui les poursuit depuis longtemps, à savoir que l'Algérie était sa « bête noire ». Au match aller qui s'est déroulé à Annaba et qui a vu les jeunes de la Mena battre les Algériens à Annaba (2-1), le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Raouraoua, qui avait suivi la rencontre, a mis fin aux fonctions du staff technique constitué du duo Arradji-Chaïb.
Page 104 sur 104