SIM Aminchi 0range

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Annonce

Lack of access rights - File 'http:/www.nigerdiaspora.net/images/stories/fraternellement.gif'

(Publié le 24-02-2005) Le Président de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) a officiellement annoncé le samedi 19 février dernier, la candidature du Niger à l’organisation de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) juniors de football de 2009, au cours d’une conférence de presse. ,Cela peut paraître prétentieux, a indiqué M Hama Hima Souley, mais au regard de l’événement qui profile à l’horizon et qu’attendent impatiemment tous les Nigériens (les 5ème jeux de la Francophonie de décembre 2005) avec tout ce que cela comporte comme retombées en terme de construction ou de rénovation d’infrastructures sportives et même d’accueil, rien ne peut nous empêcher de nous lancer dans ce pari. Les arguments avancés pour le Niger de se porter candidat à l’organisation de la CAN juniors 2009, selon Hima Souley, c’est la tenue des 5ème Jeux de la francophonie. Ces Jeux seront un acquis indéniable pour notre pays que nous devons jalousement sauvegarder et faire profiter un autre événement d’envergure internationale. La CAN 2009 en est un exemple. Sur les atouts du Niger pour abriter ce grand RDV continental des moins de 20 ans, il y a d’abord le stade Général Seyni Kountché.
Publié dans SPORT.
(Publié le 13-01-2005) La crise qui mine la fédération nigérienne de football (fenifoot) est en passe d’être définitivement solutionnée, avec la décision des autorités nigériennes d’appliquer à la lettre la feuille de route de la FIFA. Le nouveau ministre de la jeunesse,des sports et des Jeux de la francophonie, Abdoulrahamane Seydou, a rencontré, le week-end dernier, les protagonistes de la crise, puis les médias, pour réaffirmer la volonté du gouvernement de suivre les directives de la FIFA.
Publié dans SPORT.
(Publié le 31-12-2004) L'instance supérieure du sport a provisoirement levé les sanctions et menaces qui pesaient sur les fédérations de ces deux pays. La Fédération internationale de football association (FIFA) a levé provisoirement les sanctions imposées au Niger pour la violation de la règle interdisant l'ingérence des gouvernements dans les affaires des fédérations élues. Cette mesure a été l'une des principales décisions prises lors de la réunion de fin d'année du Comité exécutif de la Fédération internationale de football tenue dimanche dernier à Zürich, en Suisse.
Publié dans SPORT.
mardi, 11 avril 2006 11:04

Le carton rouge de la FIFA au Niger

(Publié le 10-10-2004) Le Comité Exécutif de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), s’est réuni le mercredi 6 octobre à Zurich (Suisse). La réunion a, entre autre, procédé à l’examen de la situation qui prévaut à la Fédération nigérienne de football Fenifoot). Conséquence de cette situation : un bureau bicéphale à la tête de la Fenifoot. Le Comité exécutif a ainsi sanctionné le Niger pour « ingérence gouvernementale massive dans les affaires du football local par l'intermédiaire du ministre en charge des Sports, et pour violation et non respect des principes et déci-sions de la FIFA. »
Publié dans SPORT.
(Publié le 30-09-2004) Des menaces planent sur le football au Niger et au Nigeria. En effet, la Fédération internationale de Football association (FIFA) menace de suspendre les équipes nationales du Niger et du Nigeria de toutes compétitions internationales.Les raisons sont dues au fait qu'au Niger, l'instance du football international n'est pas contente de l'implication de l'autorité gouvernementale dans la gestion de la fédération nigérienne de Football (FENIFOOT), créant du coup deux clans, en soutenant un groupe contre l'actuel président Hima Souley. Au Nigeria, c'est une ingérence abusive des autorités qui choisissent et démettent à souhait des membres fédéraux.
Publié dans SPORT.
( Publié le 26-02-2004)Les "Lions" vont défendre sans leurs gros bras Alors que se profile son combat du mois prochain contre «Bombardier», il était difficile d'espérer voir «Yékini» participer au tournoi de Niamey d'où il est revenu sacré, il y a deux ans. Mais là n'est pas la seule raison d'une absence qui fait que l'équipe nationale de lutte se vide de talents. L'équipe nationale de lutte traditionnelle est entrée en regroupement interne depuis le 11 février dernier pour préparer le tournoi international de la Cedeao. Le rendez-vous qui a lieu à Niamey (Niger), du 26 au 29 février, perpétue un tournoi instauré depuis 1998. A trois reprises, il a vu les «Lions» l'emporter (1998, 1999 et 2001), au détriment des Nigériens, une seule fois vainqueurs. Cette fois encore, tout va sans doute se jouer autour de la rivalité qui oppose Sénégalais et Nigériens.
Publié dans SPORT.
Image(Publié le 14-03-2006) Le Niger pourrait connaître en 2006, pour la deuxième année consécutive, une crise alimentaire, estime le Programme alimentaire mondial (PAM), justifiant son inquiétude par la mauvaise campagne agricole au Nigeria voisin."Notre grande crainte est de voir le surplus agricole du Niger passer très rapidement au Nigeria voisin où la production ne suffit pas à subvenir aux besoins des populations", a déclaré à la PANA le chef du tout nouveau bureau de liaison du PAM (programme Alimentaire Mondial) à Paris, Mme Cécile Sportis.
Publié dans SOCIETE.
Nigerdiaspora(Publié le 25-03-2005)Le Premier ministre nigérien, Hama Amadou s`est félicit mardi, du climat politique apaisé marqué par des consultations régulières entre le président Tanja Mamadou et le chef de file de l`opposition, Mahamadou Issoufou, a appris la PANA, de source officielle. Selon M. Amadou, la classe politique a su créer le cadre adéquat de dialogue entre majorité et opposition, permettant ainsi de civiliser les rapports politiques. "Je me félicite personnellement de l`initiative prise par le président de la République pour rencontrer le chef de l`opposition.  Cela ne remet aucunement en cause l`initiative que le chef de l`Etat a de gérer selon son programme et ses convictions politiques", a-t-il indiqué.
Publié dans Politique
Nigerdiaspora(Publié le 25-03-2005)Le Premier ministre nigérien, Hama Amadou s`est félicit mardi, du climat politique apaisé marqué par des consultations régulières entre le président Tanja Mamadou et le chef de file de l`opposition, Mahamadou Issoufou, a appris la PANA, de source officielle. Selon M. Amadou, la classe politique a su créer le cadre adéquat de dialogue entre majorité et opposition, permettant ainsi de civiliser les rapports politiques. "Je me félicite personnellement de l`initiative prise par le président de la République pour rencontrer le chef de l`opposition.  Cela ne remet aucunement en cause l`initiative que le chef de l`Etat a de gérer selon son programme et ses convictions politiques", a-t-il indiqué.
Publié dans POLITIQUE.
Page 10 sur 19

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey