jeudi, 29 décembre 2016 06:42

3ème journée de la 38ème édition du Sabre National à Tahoua : Plusieurs ténors ont mordu la poussière

Rate this item
(6 votes)

Lutte Tahoua 2016 04La troisième journée de cette 38ème édition du Sabre National a opposé hier matin, dans le froid glacial de l'arène Hamidine Maidaré de Tahoua, Zinder à Diffa en première heure ; puis Tillabéri à Dosso en seconde heure. Des trois invaincus de la veille, de l'écurie de Diffa, seul Zabeirou Chafo a pu échapper au rouleau compresseur de l'écurie du Damagaram. En effet, Kabirou Mai Ankoua et Dala Abani ont subi la dure loi de la suprématie des lutteurs zindérois, qui les ont envoyés sans ménagement, humer le sable fin de l'arène de Tahoua.

C'est le longiligne Lawali Abdou Dan Tela qui, au bout de 14 minutes de combat acharné, a fini par terrasser Mai Ankoua. Ce faisant, Dan Tela est en train doucement, mais sûrement de faire son ascension fulgurante vers les phases finales de cette 38ème édition. Au cours de cette même rencontre Dala Abani, le redoutable lutteur du Manga, est tombé dans le piège fatal que lui a intelligemment tendu Balla Maman. En effet, sur un arraché de Dala, Balla Maman réussit à éviter le coup de pied du lutteur de Diffa, qui, emporté par son élan, s'étala sèchement sur le sol. Au décompte final, Zinder gagne la partie par 7 victoires contre 2 pour Diffa et un match nul.
Dans l'autre opposition de la matinée, Dosso a battu
Tillabéri sur le score de 6 victoires contre 4. Cependant, Hachimou Dan Dao de Tillabéri a réalisé la prouesse d'écourter la marche de Toukour Inoussa de Dosso vers le sabre en le battant de manière éclatante. Le champion déchu Issaka Issaka s'est difficilement débarrassé d'un accrocheur Lawali Issoufou de Tillabéri. Dans l'écurie de Dosso, seul Mahamadou Abdou reste encore en lice pour la conquête du Sabre National. Il a, en quelques minutes de combat, envoyé Aboubacar Issoufou de Tillabéri au sol confirmant ainsi son invincibilité.
Dans l'après-midi, la rencontre entre Niamey et Agadez s'est soldée par un match nul (5-5) tandis que Tahoua a sechement battu Maradi (6-3) plus un match nul.
Lors de la 2ème journée, mardi après-midi, deux rencontres se sont déroulées dans l'arène Hamidine Maidaré : Tahoua-Tillabéri d'une part ; et Diffa-Niamey d'autre part. La première rencontre a consacré l'élimination de la région de Tillabéri de la course au Sabre de cette année. En effet, l'unique invaincu de la région, Lawali Issoufou a affronté le talentueux lutteur de l'Ader, Dan Tambèye, qui ne lui a laissé aucune chance de qualification. En quelques minutes de combat seulement, Dan Tambèye réussit à déséquilibrer son adversaire et à le mettre à terre. Avec cette chute de Lawali Issoufou, c'est toute l'écurie de Tillabéri qui fait ses « Adieu » au Sabre National. La facture de la soirée a été parti-culièrement salée ; car hormis l'élimination de Lawali Issoufou, Tillabéri a concédé sa deuxième défaite avec un score lourd de 1 contre 9 victoires pour Tahoua.
La deuxième rencontre qui a opposé Diffa à Niamey était plus gaie, car les deux écuries avaient le même niveau technique. L'illustration a d'ailleurs été faite par le premier combat qui a opposé le colosse Adamou Abdou de Niamey, vice-champion en titre, et Mansour Issa de Diffa, champion de l'Afrique de l'ouest dans sa catégorie et redoutable lutteur du Manga. Malgré la grande différence de gabarit, Mansour a émerveillé le public sportif de l'arène Hamidine Maidaré en réussissant à plusieurs reprises à mettre à mal le géant de Niamey. Il a même failli l'envoyer au sol sur une de ses attaques fatales. Malgré tout, le colosse est resté imperturbable. Il a su patienter jusqu'à la 9ème minute, et profiter d'une erreur de Mansour Issa pour se saisir de sa hanche et le faire basculer au sol.
Le deuxième combat explosif de cet après-midi a mis aux prises Yacouba Adamou de Niamey et le géant Ari Kaboulayé de Diffa. Très offensif, le lutteur du Manga a multiplié ses attaques, contre le grand Yacouba Adamou, sans réussir à le déséquilibrer. Finalement, à la 7ème minute, Yacouba se saisit de la jambe gauche de Ari Kaboulayé et l'envoie au sol. Diffa perd alors un de ses plus valeureux lutteurs, après la chute de Mansour Issa. Heureusement pour l'écurie, Kabirou Mai Ankoua, Dala Abari et Zabeirou Chaffo se sont imposés face à leurs adversaires du jour. Cette rencontre s'achève sur le score de 5 victoires partout.

Le programme d'aujourd'hui prévoit dans la matinée
Niamey-Tahoua ; et Diffa-Tillabéri. Dans l'après-midi, Dosso-Zinder ; et Maradi-Agadez.

Oumarou Moussa Envoyé spécial(onep)
29 décembre 2016
Source : http://lesahel.org/

 

Last modified on jeudi, 29 décembre 2016 06:57

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne