Forfait Albarka

vendredi, 23 décembre 2016 05:58

Issaka Issaka, double champion national : ‘’La lutte m’a tout donné’’

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Agé de 26 ans, marié à deux femmes et père de deux enfants, le nouveau roi des arènes du Niger Issaka Issaka est né à Foo, un village du département de Gaya. C’est depuis son enfance que le jeune champion luttait, et avec ses camarades, il parcourait les villages environnants pour livrer des combats. Sa première participation à une compétition d’envergure a été le regroupement au niveau départemental, mais il n’a pas été sélectionné. Il a fallu attendre le championnat de Tillabéry pour qu’Issaka Issaka fasse partie de la délégation de la région de Dosso. Puis suivra sa participation aux championnats de Maradi et Niamey.

Depuis lors, l’enfant de Foo a commencé à se faire connaître dans les arènes du Niger. Malheureusement, dira-t-il, au moment où il pensait faire bonne prestation à Diffa, son nom et celui d’autres lutteurs furent rayés de la liste pour des raisons de nationalité. Une année plus tard à Agadez, Issaka Issaka est devenu champion national. Cette victoire, a-t-il indiqué, est le fruit d’une sérieuse préparation dont la coupe Balla Harouna qu’il a remportée à Zinder a été le signe annonciateur.

Quelques mois après son sacre d’Agadez, il réédite le même exploit à Dosso, chez lui, devant de milliers de fans qui n’ont jamais raté un seul de ses combats. ‘’La lutte traditionnelle m’a tout donné’’, clame le grand champion, qui va devoir défendre à nouveau cette année, sa couronne dans l’antre de l’effervescente arène Hamidine Maidaré de Tahoua.

Mahamane Amadou /ONEP Dosso

23 décembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le vendredi, 23 décembre 2016 06:18