mercredi, 19 novembre 2014 05:28

CAN 2015 : L’espoir brisé du onze nigérien

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mena National OnzeC’est enfin tranché, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 aura bel et bien lieu du 17 janvier au 8 février en Guinée Equatoriale. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse animée par les responsables de la Confédération africaine de football (CAF), le vendredi 14 novembre 2015 après un entretien en tête avec le Président équato-guinéen. 

La Guinée, faut-il le souligner, remplace donc le Maroc pour avoir désisté à l’organisation de la plus grande rencontre sportive continentale, par crainte de la maladie à virus Ebola. Les responsables de la CAF se sont également penchés sur les éventuelles sanctions contre le Royaume chérifien, tout en prenant soin de ne pas annoncer très tôt ces sanctions. Ce qui intéresse le plus Issa Hayatou et son staff c’est (en tout cas dans l’immédiat) la tenue et la réussite de cet important rendez-vous des amateurs du ballon rond. La CAF va probablement notifier au Maroc
 les sanctions qu’il encourt lors de l’assemblée générale extraordinaire qui est prévue pour se tenir les 15 et 16 janvier 2015, en Guinée Equatoriale. D’ores et déjà, en cas de désistement pareil, le règlement intérieur de la Confédération Africaine de football (CAF) prévoit 50.000 dollars d’amende ainsi que la réparation des préjudices moraux et financiers occasionnés et la suspension de participation du pays concerné de trois à quatre compétions successives. En attendant, la seule sanction qui est déjà connue, c’est l’exclusion du Maroc de la prochaine CAN. «Le Comité Exécutif confirme donc le maintien des journées éliminatoires 5 et 6 qui auront lieu au courant du mois (14/15 novembre et 19 novembre), permettant la qualification des 15 équipes qui se joindront à la sélection nationale du pays hôte. Aussi et suite au refus de la partie marocaine, le Comité Exécutif décide que l’équipe nationale du Maroc
 est automatiquement disqualifiée et ne pourra prendre part à la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations Orange 2015», fait ressortir un communiqué de la CAF, publié le mardi 11 novembre dernier au Caire, en Egypte. Pour cette édition 2015 de la CAN, toutes les chances du MENA National sont épuisées. En effet, notre onze national a été copieusement battu ce samedi 15 novembre 2015 par le national Cap Verdien, (1 but à 3). C’était pourtant le seul match d’espoir puisque de l’autre côté, le Mozambique, avec qui le Niger disputera son dernier match pour le compte de la 19ème journée des éliminatoires, s’est déjà qualifié. C’est donc fini pour le MENA qui n’a pas pu tirer les leçons du passé afin de construire l’avenir. Pour cette rencontre d’ailleurs, il faut le déplorer, tous les caciques de cette équipe comme Moussa Maâzou Ouwo, Kamilou Daouda, et Karim Lancina ont été mis de côté pour de raisons
 dont le public ignore, par l’entraîneur Cheikh Omar Diabaté. Ce denier a même indiqué lors de sa conférence de presse d’avant match que l’absence de ces cadres de l’équipe n’entamera en rien la détermination de ses joueurs à réaliser un bon résultat à Praia. Ce sont les conséquences de ce genre de comportement qui ont fait sorte que l’équipe nationale soit dépourvue, non seulement de son sélectionneur international, mais aussi et surtout, de nombreux professionnels évoluant à l’extérieur du pays.
Salifou Hachimou

 

 

19 novembre  2014
Publié le 17 novembre 2014
Source : La Griffe