mercredi, 08 octobre 2014 01:20

Assemblée Générale extraordinaire COSNI : Sérénité retrouvée au sein du mouvement olympique nigérien

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le bureau exécutif du Comité Olympique Sportif du Niger a tenu  samedi dernier, une Assemblée générale extraordinaire, à son siège sis au complexe sportif Issaka Daboré de Niamey. Au cours de cette rencontre,  le président du COSNI M. Idé Issaka a partagé avec l’ensemble des membres de l’instance suprême des fédérations sportives nigériennes, le contenu du protocole d’accord intervenu  le 19 septembre dernier entre le nouveau président  et le président sortant M. Mamadou Doula Tallata.


Pour rappel, l’Assemblée générale élective du COSNI s’est déroulée le 27 juillet dernier. A l’issue des élections, M. Idé Issaka a été  désigné pour conduire la destinée du COSNI. Le principal challenger du nouveau président  a porté l’affaire devant les tribunaux en contestant les résultats concernant la présidence. Après deux (2) mois  de contradiction, les deux parties ont fait preuve de dépassement de soi pour mettre l’intérêt du sport nigérien au dessus des intérêts particuliers. C’est ainsi que M. Mamadou Doula Tallata a retiré sa plainte et est nommé président d’honneur du COSNI. La sérénité est enfin revenue au sein du mouvement olympique. Par ailleurs, il faut noter qu’au cours de l’Assemblée générale extraordinaire du samedi dernier, les nouveaux membres ont prêté serment conformément aux textes régissant le fonctionnement de la structure. Par la même occasion, les six (6) personnalités ayant rendu d’éminents services au sport nigérien, ont été également nommés. En outre, le secrétaire général du COSNI M. Youssoufou Amadou Tidjani a indiqué que l’Assemble générale a modifié le statut pour inclure le poste de président d’honneur afin de permettre au  COSNI de fonctionner normalement et poursuivre ses actions en faveur du sport dans notre pays, mais aussi de donner la latitude aux sportifs nigériens de représenter le pays aux différentes échéances régionales et internationales. L’Assemblée générale a aussi permis d’adopter tous les procès verbaux liés au processus électoral. Le secrétaire général du COSNI a aussi précisé que  dix (10) commissions ont été créées pour soutenir l’administration et la gestion du comité dans l’accomplissement de ses tâches. Il devait par la suite  ajouter que deux (2) commissaires au compte ont été élus.

 Laouali Souleymane

 

08 septembre 2014
Source : Le Sahel