Matshidiso R Moeti point de presseAu terme d’une visite officielle de travail dans notre pays, la Directrice régionale de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l'Afrique, Dr Matshidiso. R. Moeti, a animé hier dans l’après-midi dans la salle de réunion du Ministère de la Santé Publique, une conférence de presse relativement aux objectifs de sa mission. Au cours de cette rencontre avec la presse, elle a tenu à rassurer que son organisation va continuer à appuyer le Niger dans sa marche vers la couverture sanitaire universelle en suivant le leadership des autorités du pays. La conférence de presse s’est déroulée en présence du ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, du représentant de l’OMS au Niger, Dr Pana Assimawé, des membres de la délégation et du staff technique du Ministère de la Santé publique.

ImprimerE-mail

Matshidiso R Moeti NigerSéjournant dans notre pays dans le cadre d’une mission de travail, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso R. Moeti, qu’accompagne le ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiassou Mainassara, s’est rendue hier à l’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP) Damouré Zika et au Centre de Recherche Médicale et Sanitaire (CERMES). Dr Matshidiso R. Moeti est allée s’enquérir des conditions de travail de ces deux (2) entités stratégiques qui œuvrent pour l’amélioration de la santé des populations nigériennes.
La formation et la recherche constituent deux pôles importants dans lesquels l’Etat du Niger de concert avec ses partenaires particulièrement l’OMS, ont injecté des  ressources financières, matérielles et humaines importantes pour améliorer le secteur de la santé au Niger. L’appui inestimable que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne cesse d’apporter au Niger est salutaire du fait qu’il a contribué à offrir des prestations de qualité aux populations. En visite de travail au Niger, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique a visité d’abord l’ENSP Damouré Zika. Dans cette école, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique qu’accompagne le ministre de la Santé Publique ont assisté à une séance de cours dispensée aux étudiantes en 2e année de la section sage-femme. Après avoir suivi, avec intérêt le cours dispensé par l’encadreur avec professionnalisme et éloquence, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique  et le ministre de la Santé Publique se sont réjouis de la pertinence de la formatrice et la participation des étudiantes.

ImprimerE-mail

Bibata NIGNON Don AREVA Mines Niger Hopital LamordeA l’occasion de la journée mondiale du rein, AREVA Mines Niger a eu une pensée particulière à l’endroit des malades souffrant de pathologies rénales. En effet, ce matin le service néphrologie/hémodialyse de l’hôpital national de Lamordé (C.H.U) a servi de cadre pour la réception d’un don d’équipements biomédicaux en présence du Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé Publique, du Directeur Général de l’Hôpital National de Lamordé ainsi que du responsable du service néphrologie/hémodialyse.

Le don d’équipements biomédicaux est composé de dix (10) concentrateurs d’oxygène ; dix (10) chaises roulantes, dix (10) civières ; cinq (5) tables d’examen, quinze (15) paravents ; trois(3) électrocardiographes ; cinq (5) aspirateurs ; dix (10) tensiomètres, cinquante (50) cartons de sets de soins et un (1) carton de sédaspir. Le coût est estimé à vingt deux (22) millions de francs CFA.

ImprimerE-mail

Brelotte Ba Orange NigerS’il y a un opérateur téléphonique qui se comporte en terrain conquis dans notre pays, c’est bien l’entreprise de téléphonie cellulaire Orange Niger. Nommé à ce poste en 2012, le sénégalais Brelotte BA n’a jamais manqué l’occasion de se montrer condescendant dans ses rapports non seulement, avec les autorités de notre pays, mais aussi avec les employés et même les fournisseurs. L’on se rappelle encore avec quelle air, Monsieur Bâ a défié l’autorité de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) dans l’épisode des amendes fiscales ; la DGI dans celui, sulfureux, du redressement fiscal et dernièrement encore le plan social imposé aux employés nigériens de l’entreprise. On se rappelle également la manière cavalière avec laquelle, Bâ avait décidé de rompre de manière unilatérale le contrat de sponsoring de la FENIFOOT, privant ainsi notre football de la manne financière qui lui avait permis de se qualifier par deux fois à la CAN. À l’époque, notre colon à la peau noire avait prétexté la santé financière de sa boîte alors même que dans son pays d’origine, la même société investit des centaines de millions, voire, le milliard dans le même sport et plus encore dans la lutte.

ImprimerE-mail

Elhadj Adamaou Dan Dibi est un jeune opérateur économique, âgé d’une cinquantaine d’années, natif de Delko, un village situé à une dizaine de kilomètres de Zinder. Il a créé dans les années 1990 une ferme mixte d’élevage de bovins et de la volaille.
Il a injecté plusieurs millions de FCFA pour installer ces deux unités qui évoluent conformément à son vœu dans leur multiplication, sur une superficie de 1,5 ha. Le compartiment qui abrite la ferme des bovins, avec une vingtaine de têtes, est composée de deux types de race : la race bokoloji (importée de la frontière Tchadienne) et la race Azawak. Elhadj Adamaou Dan Dibi a pour ambition d’installer sous peu une mini- laiterie pour répondre aux attentes du plus grand nombre de consommateurs.

ImprimerE-mail


Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne