faux diplome Nger 01Nous relatons dans le présent article un cas présumé de faux et d'usage de faux imputable à un conseiller de ville " élu " sous la bannière du Pnds Tarayya. Comme quoi, le faux est de toute évidence la marque du pouvoir en place. Lisez.

Petite piqûre de rappel : vous vous souvenez sans doute de ce député rose élu sous la base d'un faux diplôme ? Bien sûr, on ne peut oublier cette honteuse entrée par effraction dans l'hémicycle. Du reste, la fraude est l'exercice de prédilection des tenants du pouvoir. Les élections présidentielles du 21 février et du 20 mars 2016, démontrent si besoin est, combien le faux est érigé en mode d'action par les Tarayyistes. En un mot, le pouvoir actuel est bâti sur un socle taillé dans le faux, le vol, le cambriolage politique et autres vils tripatouillages. Et tenez-vous bien, il n'y a pas que le camarade Issoufou qui soit " ré élu " sur le faux.

ImprimerE-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Société