Mala Bagale Kelloumi obseques Le calme dans le milieu étudiant va-t-il revenir au Niger ? Le campus universitaire de Niamey, le plus important du pays, a rouvert ce week-end. Il avait été fermé la semaine dernière après une manifestation qui a fait un mort dans les rangs des protestataires, des étudiants. L'Union des scolaires nigériens (USN) affirme que la victime a été touchée par une grenade lacrymogène. Les autorités parlent d'une chute, sans lien avec les opérations policières. Une enquête a été ouverte. Quoi qu'il en soit, le corps de Mala Bagalé Kelloumi a quitté la morgue de l'hôpital national de Niamey, lundi matin 17 avril pour être enterré au cimetière de Yantala.

L’étudiant Mala Bagalé Kelloumi repose désormais au cimetière musulman de Niamey. Des milliers d’étudiants, parents et amis de la victime ont mis deux heures pour parcourir la distance entre la morgue de l’hôpital national de Niamey et le cimetière musulman, sa dernière demeure.

ImprimerE-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Société