Orange experience digitale 2

Diffa : Attaques des éleéments de Boko Haram à Garin Dogo

Diffa : Attaques des éleéments de Boko Haram à Garin Dogo C'est aux environs de 21 heures, ce mardi, jour de la foire hebdomadaire de Diffa que les faits se sont déroulés.
Selon les informations recueillies sur place, ces combattants sont arrivés dans 2 véhicules. Is ont cassés et vandalisé toutes les grandes boutiques du village sans qu'il y ait résistance. D'autres témoignages affirmaient que ces éléments de Boko Haram portaient des tenues militaires et armes. Mais avant de commencer leurs opérations, ils ont saccagé un transformateur de la Nilgelec , plongeant ainsi le village dans le noir. Ils ont aussi tiré quelques coups de feux pour intimider les populations. Ce village qui se trouve environ 35 km de la capitale du manga est habitué de la visite des éléments de Boko Haram.

Le détachement de la garde était sur les lieux quelques instants après, mais trop tard, les djihadistes ont pris la poudre d'escampette. Aucune trace ennemie. Heureusement,il n'y a aucune perte en vie humaine. Ces islamistes maîtrisent parfaitement le terrain du bord de la Komadougou car pour certains c'est leurs terres natals.

Bien que les actions de grande envergure soient rares dans la région de Diffa, Boko Haram procède de façon isolée dans certaines zones des départements de Diffa et de Maïné aux pillages des boutiques et rançonne des personnes nanties es et commerçants, prive les femmes de leurs richesses notamment l'or et enlèvement avec demande de rançon.

Ces évènements se déroulent au moment où les 150 combattants repentis de Boko Haram ont été transférés à Goudoumaria où ils recevront des formations avant de revenir vivre dans la société. Mais avant le transfert un a pu s'échapper. Les recherches continuent.
ADAM BABOU KARNA - DIFFA

08 juin 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société