Commune rurale de Karma : Le nouveau marché de bétail de Boubon ouvre ses portes à la clientèle

Le village de Boubon, situé dans la commune rurale de Karma, à quelques encablures de la capitale, était tout aussi grouillant que rayonnant, en cette matinée de mercredi 15 juillet dernier. La localité baigne dans l’atmosphère de l’allégresse et de l’engouement général suscités par l’ouverture officielle du marché hebdomadaire de bétail dont la localité vient d’être dotée, et qui sera désormais animé chaque mercredi. Pour accueillir l’événement, une foule de gens affluant des quatre points cardinaux de la contrée s’est retrouvée sur le site dudit marché, autour des autorités administratives et coutumières, à savoir le Préfet de Kollo, M. Sadou Oumarou, le Maire de Karma, M. Ali Seybou, le Chef de canton de Karma, l’honorable Abdoulaye Nouhou, ainsi que d’autres notables de la région du fleuve.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’à l’occasion de cette cérémonie d’ouverture, le nouveau marché a déjà imprimé ses marques pour devenir un grand centre de commercialisation de bétail. En effet, il était bondé de bovins, de caprins et surtout de béliers assez bien dans leur embonpoint pour attirer les regards de la clientèle en cette veille de la fête de tabaski.

En procédant à l’ouverture officielle du marché, le Préfet de Kollo, M. Sadou Oumarou, a vivement félicité les participants pour les immenses opportunités économiques offertes à la population de toute la commune de Karma à travers la construction de ce marché à Boubon. Il s’est ensuite réjoui de présider cette cérémonie, qui selon lui, marque le début d’un souffle nouveau dans la vie économique dans la région de Tillabéri. Soulignant la pertinence du choix de Boubon pour accueillir cette infrastructure commerciale qui, de par sa position géographique, est promue à un avenir florissant, M. Sadou Oumarou a invité l’ensemble des acteurs à s’investir dans l’animation du marché. « A travers la création de ce marché de bétail, nous inscrivons nos actions en faveur de l’atteinte des objectifs visés par les plus hautes autorités du pays, en l’occurrence le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a eu la clairvoyante idée de lancer l’Initiative 3N en vue de créer les conditions permettant aux acteurs du monde rural de s’épanouir en jouissant des retombées de leur labeur », a souligné le préfet de Kollo.

Auparavant, le maire de Karma, M. Ali Seybou, a pris la parole pour adresser ses vives félicitations à l’assistance avant d’exprimer ses sincères remerciements à tous ceux qui ont apporté leur précieux soutien et leur accompagnement ayant permis d’aboutir à la réalisation de ce marché de bétail.  A ce titre il a adressé sa profonde gratitude au Chef de canton de Karma, l’honorable Abdoulaye Nouhou, pour sa sollicitude et son soutien qui ont été constants, tout au long du processus ayant abouti à la cérémonie d’ouverture du marché.

Cette infrastructure  réalisée pour un montant de 155 millions FCFA, a indiqué le maire Ali Seybou, contribuera assurément à impulser une dynamique nouvelle de développement local, aussi bien à Boubon que dans toute la commune rurale de Karma, voire au niveau de la région de Tillabéri. Aussi, a-t-il invité l’ensemble des acteurs à faire montre d’abnégation pour faire de ce marché un véritable pôle d’attraction pour la filière bétail, afin d’en tirer le meilleur profit. 

Pour sa part, le Chef de canton de Karma, qui s’exprimait au micro de la presse à l‘issue de la cérémonie, a fait mention de sa très grande satisfaction de voir la réalisation de cette grande infrastructure qui a rencontré une forte adhésion des habitants, aussi du village d’accueil qui est Boubon que de l’ensemble du canton de Karma. Ce qui, a-t-il indiqué, s’est traduit par un esprit de bonne compréhension et un soutien sans faille au maire de la Commune rurale de Karma dans toutes les actions qu’il a entreprises dans ce cadre de cette réalisation. Le marché de bétail de Boubon, a estimé le Chef de canton de Karma, apportera à coup sûr un grand plus pour la population du canton, et au-delà pour celle de la région de Tillabéri et du Niger, avec les nouvelles perspectives qu’elle ouvre pour le développement de l’élevage et la filière commerciale du bétail.

Pour l’honorable Abdoulaye Nouhou, le climat de symbiose, de paix et de coexistence pacifique qui règne entre les agriculteurs et les éleveurs au sein du canton de Karma constitue un atout majeur qui servira de base au développement de ce nouveau marché de bétail. Aussi, a-t-il émis le souhait de voir la paix et la cohésion s’instaurer partout au Niger entre les acteurs du monde rural, soulignant que cela est indispensable pour permettre à tous les acteurs de jouir des fruits d’une campagne agropastorale féconde.

Assane Soumana(onep)

17 juillet 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société