Forfait Albarka

Innovation/Abdou Barmini : Un manège made in Niger pour la distraction des enfants

Après l’appareil purificateur de fumée industrielle, l’inventeur Abdou Barmini continue d’extérioriser son talent et son savoir faire. C’est ainsi qu’il vient de fabriquer un autre appareil robot électrique servant de manège pour les enfants. L’Objectif de notre compatriote est de contribuer à l’épanouissement des enfants nigériens en mettant à leur disposition un appareil dédié à la distraction. Comme quoi, ce technicien supérieur en génie électrique option électronique industriel et diplômé de l’Institut National Spécialisé dans la formation professionnelle d’Anaba en Algérie, ne finit pas de nous émerveiller.

D’après son inventeur, l’appareil peut fonctionner 24 h/24 avec de l’électricité et de l’hydraulique à une très basse tension. Pour la mise en marche du dispositif, il y a un pupitre de commande qui permet à l’operateur de manœuvrer. Une fois que l’appareil est lancé, la vitesse est électriquement variable. L’enfant qui se trouve dans son siège se contente simplement d’appuyer un bouton. Dans la manipulation, l’enfant a le libre choix d’aller en hauteur ; de descendre ou bien de tourner en bas. En termes de sécurité, M. Abdou Barmini a fait remarquer que toutes les dispositions sont prises pour garantir la sécurité dans chaque siège à travers des ceintures de sécurité. Le dispositif comprend six (6) sièges de deux places chacun, soit douze personnes au total. M. Abdou Barmini relate les raisons qui l’ont poussé à concevoir et fabriquer ce manège pour enfant.

«Depuis un certain temps, nous avons observé que les espaces réservés pour la distraction des enfants sont quasi-inexistants dans la ville de Niamey. C’est ainsi que l’idée de fabriquer un petit manège qui va permettre aux enfants de se défouler a jailli dans mon esprit. Comme vous le savez, les manèges sont éducatifs, instructifs dans la mesure où ils permettent à l’enfant de comprendre un certain nombre de choses dans la vie tout en développant ses capacités intellectuelles. C’est pourquoi, les psychologues conseillent d’ailleurs aux parents d’amener leurs enfants timides dans un centre de distraction ou dans un endroit où il y a des jouets. A travers le jeu, un enfant se libère. Donc, la réalisation de ce ménage procède de cette logique’’, a précisé M. Abdou Barmini.

Pour l’instant, l’appareil ainsi terminé se trouve toujours chez le fabriquant. Ce dernier est à la recherche d’un endroit, c’est-à-dire un terrain ou une salle de jeu pour installer l’appareil afin de permettre aux enfants de s’épanouir. Par ailleurs, M. Abdou Barmini a affirmé que dans la fabrication de cet appareil, il a bénéficié de la collaboration de deux apprentis. ‘’ Ces collaborateurs ne sont pas rémunérés parce qu’ils sont issus de la famille d’Abdou Barmini. C’est une manière pour eux d’apporter leur contribution dans le travail que je mène quotidiennement. C’est le lieu pour moi de lancer un appel à l’endroit des autorités nigériennes pour qu’elles aident les initiatives locales. Si nous essayons d’extérioriser nos pensées, c’est pour qu’elles puissent profiter à d’autres Nigériens qui sont plus intelligents. La contribution attendue du coté de l’Etat est de soutenir d’une manière ou d’une autre les inventeurs nigériens. Cela permettra aux autres d’extérioriser leur   savoir-faire. Beaucoup des Nigériens sont capables de faire mieux que ce nous avons fait. Mais, le problème réside dans le fait que ceux qui ont créé, n’ont pas bougé. Nous sommes persuadés qu’avec un soutien fort de l’Etat, nous allons évoluer vers la technologie purement nigérienne’’, a souligné M. Abdou Barmini. En perspective, il envisage de fabriquer une souffleuse de bouteille pour les unités industrielles en place.

Hassane Daouda(onep)

06 juin 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société