Chefferie traditionnelle dans la Commune de Ouro Guéladjo : Amadou Abdou élu chef du village de Tientienga Fulbé

Chefferie traditionnelle dans la Commune de Ouro Guéladjo : Amadou Abdou élu chef du village de Tientienga FulbéLa population de Tientienga Fulbé, communément appelée Karaldjagou, a, depuis lundi 15 mars 2020, un nouveau chef en la personne de Amadou Abdou, élu chef du village à l’issue d’un vote transparent. Il s’est présenté ainsi, pour la première fois, à la candidature pour la chefferie, suite au décès de son oncle Mamoudou Alfari en janvier 2020.

Cent cinquante-six (156) chefs de famille forment le collège électoral pour le scrutin consacrant l’élection du chef de village de Tientienga. Sur 156 inscrits, 15 étaient absents lors du vote et 141 présents. A la fin du dépouillement, le préfet de Say, M, Mohamed Moustapha par ailleurs président du bureau de vote, a proclamé les résultats comme suit : tous les 141 présents ont voté ; 141 enveloppes ont été trouvées dans l’urne avec 11 bulletins nuls. Et les 84 électeurs ont voté en faveur de Amadou Abdou contre 46 pour son challenger.

Né en 1970, marié et père de huit (8) enfants, Amadou Abdou Alfari, connu sous le sobriquet de ‘’Bébé’, succède ainsi à son oncle qui a détenu la chefferie près de deux décennies et avait été rappelé à Dieu en début de septembre 2019.

La proclamation des résultats du vote a donné lieu à une véritable scène de liesse au sein d’un public venu des 4 coins de la commune et des villages voisins et au-delà en présence des autorités administratives et coutumières du Département de Say et de plusieurs invités. Le préfet de Say, M, Mohamed Moustapha, et le maire de la Commune rurale de Ouro Gueladjo, M. Amadou Soumana, ont tour à tour souligné l’importance de cet évènement tout en rappelant l’historique du village et de sa chefferie.

Chefferie traditionnelle dans la Commune de Ouro Guéladjo : Amadou Abdou élu chef du village de Tientienga FulbéAussitôt après la proclamation des résultats, ils ont également pris la parole pour prodiguer des sages conseils au nouveau chef élu en lui demandant de faire preuve de responsabilité et surtout de sagesse en travaillant main dans la main avec tous ses frères. Ils ont par la suite demandé au nouveau chef de faire preuve d’équité et d’impartialité envers tous ses administrés.

Par Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

18 juin 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société