Zinder : Saisie de carcasses de viande issue de l’abattage clandestin

L’abattoir frigorifique de Zinder avec l’appui de la Direction régionale de la Police Nationale a mené, le lundi 13 avril dernier, une opération de contrôle inopiné de viande dans le cadre de la lutte contre l’abattage clandestin et le coronavirus dans la ville de Zinder. Cette opération a permis de procéder à la saisie de deux carcasses de bovins et trois petits ruminants notamment au niveau des marchés Kollia, Dollé et Konan Rahama, a déclaré le Directeur de l’Abattoir ,M. Madougou Maidouka, lors d’un Point de Presse.

La viande issue de l’abattage clandestin, a-t-il dit, est très dangereuse pour la santé dans la mesure où l’on ignore l’état sanitaire de l’animal abattu et donc la qualité de la viande. «Elle peut aussi provenir des animaux volés, un phénomène qui agace la population de Zinder», a fait remarquer le directeur de l’abattoir frigorifique de Zinder.’’

«Mon administration, a expliqué M. Madougou Maidouka poursuivra son action pour combattre l’abattage clandestin jusqu’à l’éradication de cette mauvaise pratique qui est susceptible de compromettre la santé des populations à travers la consommation de cette viande insalubre». Pour ce faire, le Directeur de l’abattoir frigorifique de Zinder dit compter sur la bonne collaboration de la population pour venir à bout de cette pratique malsaine.

Pour sa part, le chef des bouchers de la région de Zinder, M. Ousseini Saley Sally, promet de persévérer dans la sensibilisation de ses pairs à l’échelle régionale afin d’arrêter cette pratique qui constitue un réel danger pour la santé de la population.

Enfin les propriétaires de ces carcasses saisies qui sont recherchés par la Police ont réussi à prendre la fuite et continuent encore à courir dans la nature.

Sido Yacouba et Haouaou Ibrahim Dan Zagui, ANP-ONEP/Zinder

15 avril 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société