Coronavirus : Vigilance accrue !

Coronavirus : Vigilance accrue !Le Coronavirus, c’est vraiment du sérieux ! La peur enfle partout dans le monde. C’est du moins ce qui apparait en parcourant les sites d’information où l’actualité, partout dans le monde entier est dominée par la situation de la pandémie en pleine progression. La situation est telle que sur tous les sites d’informations, les grandes agences de presse y ont consacré une rubrique généralement titrée (COVID-19).

Dans le cas précis de notre pays le Niger, même si (Dieu merci !) aucun cas n’a été enregistré, nous ne devons pas baisser la garde. Car, l’heure est cruciale ! Aussi, il est important d’insister sur la nécessité, pour tous et pour chacun, d’observer scrupuleusement les mesures de prévention prises par le Gouvernement, à l’issue du Conseil des ministres du vendredi 13 mars dernier, dans le souci d’éviter les rudes épreuves de cette pandémie à nos populations. Ces mesures portent, entre autres, sur l’annulation jusqu’à nouvel ordre de tous les évènements internationaux programmés pour se tenir au Niger ; la mise en confinement, chez elle ou dans tout autre endroit adéquat pendant 14 jours, de toute personne venant d’un pays où sévit l’épidémie, l’interdiction de tous les regroupements notamment à caractère politique, sportif et culturel susceptibles de mettre ensemble au moins 1.000 personnes, et l’interdiction jusqu’à nouvel ordre de toutes les missions officielles vers les pays affectés par l’épidémie.

De même, il est fortement conseillé de se saluer sans se donner la main, et de se laver les mains au savon le plus souvent possible ; d’éviter de voyager dans les pays où sévit l’épidémie, mais aussi d’organiser les cérémonies de réjouissance dans la plus grande simplicité afin d’éviter les grands regroupements de foule.

Le jeu en vaut la chandelle. En effet, force est de constater que dans l’Afrique, qui est certes jusqu’alors le continent le plus faiblement touché par le virus, la maladie progresse quotidiennement. Les uns après les autres, des pays du continent déclarent leur premier cas. La dernière déclaration en date se trouve être le Bénin voisin, qui a enregistré son premier cas de Coronavirus Covid-19, hier lundi 16 mars 2020. Le patient, de nationalité burkinabé, est rentré sur le territoire béninois le 12 mars 2020, après un séjour en Belgique et au Burkina Faso.

Au Burkina Faso, un autre proche voisin du Niger, huit (8) nouveaux cas de contamination ont été confirmés, dimanche dernier, portant à 15 le nombre total des cas confirmés, depuis le 9 mars 2020.

En Côte d’Ivoire, pays très lié au Niger, au regard du flux de voyageurs qui vont et qui reviennent entre les deux pays, trois nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés, samedi dernier, portant à quatre le nombre de personnes infectées. Idem pour le Ghana qui a annoncé, au cours du week-end dernier, quatre (4) autres nouveaux cas signalés, comptabilisant ainsi un total de six (6) cas confirmés dans le pays.

De l’autre côté le Cameroun a enregistré un nouveau cas importé de COVID-19, portant le nombre de contamination à cinq, selon un communiqué publié lundi par le ministère camerounais de la Santé publique. La malade est une femme de 46 ans résidant à Strasbourg en France. Elle est arrivée au Cameroun le 3 mars, et est actuellement prise en charge.

Au Sénégal, deux (2) nouveaux cas ont confirmés de contamination, dimanche dernier. «Les autorités sanitaires sénégalaises dénombrent 26 cas confirmés, dont deux guéris et 24 sous traitement», souligne l’Agence de presse Xinhua.

En récapitulatif, il ressort qu’à la date d’hier lundi 16 mars, 26 pays africains sont officiellement touchés par le virus. Il s’agit de : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Sénégal, Nigéria, Mauritanie, Soudan, Afrique du sud, Algérie, Cameroun, Centrafrique, Congo, Egypte, Eswatini (ex-Swaziland), Ethiopie, Gabon, Guinée, Guinée équatoriale, Kenya, Maroc, Namibie, RD Congo, Rwanda, et Tunisie.

Alors, vigilance accrue ! Car, comme dit l’adage, il vaut mieux prévenir que guérir.

Assane Soumana(onep)

17 mars 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société