Airtel Niger

Forfait Albarka

Zinder/La veille du Ramadam : La spéculation

"zinder ramadan"Dans la région de Zinder, pendant le mois de ramadam, les habitudes alimentaires font qu’il y a des aliments qui sont les plus consommés. Il s’agit du mil, du riz, du maïs, du sucre, de l’huile, de la viande, des fruits et légumes principalement de la salade, des jus et fruits de la glace et du pain.

La glace, le sucre, la salade et les jus de fruits sont plus consommés que les autres.

A quelques jours seulement du début du mois de ramadam, les prix des relevés effectués sur les marchés Dollé et Kolya de la ville de Zinder, par l’INS, restent globalement acceptables.

Pendant les deux premières semaines du mois de mai 2017 : La tiya du mil coûte 800F et les 25 kg 19.000 FCFA, celle du sorgho vaut 700F et les 100 kg coûtent 22.000F. Le  riz brisure se vend à 450F le kg et 19.000F les 50 kg. L’huile d’arachide 1.050F le litre et huile de palme 800F le litre. Le sucre en poudre 22.500F les 50kg. La viande de bœuf avec os coûte 2.500F le kg, et celle sans os, 3.000F le kg, et la viande de mouton 2.500F le kg. L’alvéole qui contient 30 œufs coûte 1.750F.

Il est possible que ces prix évoluent avec le mois de ramadam. La vente à prix modéré des céréales ne concernant que les ménages vulnérables, sans doute que la loi du marché va sévir.

A Zinder, on redoute le calvaire vécu en 2016 par les fidèles au début du mois de ramadam. Avec les coupures d’électricité, le petit morceau de glace de 25F s’est vendu à 500F la 1ère semaine du mois.

Déjà les coupures d’électricité récurrentes s’observent. La seule explication donnée par le chef d’exploitation de la Nigelec est que cela est dû à l’effet de la canicule sur les machines. D’où la question récurrente : à quand la connexion de Zinder avec le central de l’usine de la SORAZ.

AMADOU MAHAMADOU

22 mai 2017 
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société