Mini- foire SAFEM UA 2019 : Le génie créateur de l’artisanat féminin nigérien mis en évidence

Du 2 au 8 juillet, se tient au Musée national Boubou Hama de Niamey, une mini foire SAFEM –UA. C’est la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et marraine du Salon International de l’Artisanat pour la Femme (SAFEM), qui a présidé le lancement de l’activité. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont des présidents des Institutions, des membres du gouvernement, des élus nationaux, des responsables communaux de la ville de Niamey et ceux des ministères en charge du Tourisme et de la Renaissance culturelle, ainsi que plusieurs autres invités. Cette mini foire organisée en marge de la tenue, du 4 au 8 juillet prochains, de la 33ème Conférence de l’Union africaine, vise à faire découvrir aux visiteurs et aux locaux les divers produits artisanaux et alimentaires du terroir, produits, transformés, vendus et consommés au Niger, mais aussi de donner plus de visibilité aux vaillantes femmes artisanes nigériennes et d’apprécier le génie créateur de nos artisans et l'esprit d'initiative des femmes de notre pays.

C’est d’abord le gouverneur de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, qui a pris la parole pour souhaiter la chaleureuse bienvenue aux participants au niveau de ce lieu culturel, historique et symbolique du Niger, qu’est le Musée National Boubou Hama. «C’est un plaisir et un honneur pour moi de m’adresser à vous à cette occasion solennelle et à la veille de cet important évènement continental que s’apprête à accueillir notre pays », a indiqué M. Karanta. Le gouverneur a saisi l’occasion pour rendre hommage aux autorités de la 7ème République dont le Président de la République Issoufou Mahamadou, pour avoir fait de Niamey, une ville coquette.

Quant à la Directrice générale du SAFEM, Mme Amadou Mairomeya Mariama, elle a décliné l’objectif de la mini foire SAFEM UA, qui annonce la 11ème Edition dudit salon. L'objectif fondamental du SAFEM est de contribuer au développement économique et social de la femme en particulier et du Niger en général. « Le SAFEM se définit comme un concept novateur dans la lutte contre la pauvreté et se révèle comme un cadre propice de partenariat et d'échanges entre producteurs et distributeurs de produits artisanaux africains », a ajouté Mme Mairomeya Mariama. Elle a ensuite indiqué que la participation régulière et l'augmentation progressive du nombre de pays et d'exposants de la sous-région témoignent d'une notoriété régionale et internationale de ce salon. « En fait, au fil des éditions, le SAFEM a mûri, il s'est conforté et est devenu aujourd'hui une référence internationale. En témoignent d'ailleurs le nombre et la qualité des visiteurs qui affluent à chaque fois que le salon jette ses amarres à Niamey. Une notoriété qui va grandissante, et qui forge une crédibilité mondiale à cet événement hors pair», a estimé la Directrice Générale du SAFEM.

Mme Mairomeya Mariama a précisé qu’au cours de cette semaine de mini foire, des objets d'art à la maroquinerie, aux produits de transformation agroalimentaire, en passant par les tenues vestimentaires, la pharmacopée traditionnelle, sont autant de richesses culturelles du Niger qui seront exposées pour le plaisir des visiteurs. Elle a invité les participants et les visiteurs à se rendre dans les différents stands pour découvrir et surtout acheter les divers et multiples produits qui y sont exposés, afin de soutenir et encourager les femmes artisanes nigériennes. «Ainsi, vous aurez contribué à la lutte contre la pauvreté et à la promotion de l’autonomisation des femmes de notre pays», a-t-elle dit. Aussi, Mme Mairomeya Mariama a salué les efforts de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, marraine du SAFEM, qui a toujours contribué à donner une autre dimension à ce salon. «Sa disponibilité, sa persévérance et son engagement personnel pour la promotion de l'artisanat, ont donné de l'éclat à la manifestation», a affirmé la Directrice général du SAFEM.

Pour sa part, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, M. Ahmed Boto, a indiqué que les initiatives comme le SAFEM, qui visent à promouvoir la production, la consommation et la vente des produits locaux, entrent dans la droite ligne des préoccupations et des politiques que mènent les autorités du pays, depuis 2011. «C'est dans ce cadre et pour consolider les acquis que, dans la Déclaration de politique générale du gouvernement, le Premier ministre a annoncé entre autres engagements relatifs au secteur de l'artisanat, la mise en place d'un financement spécifique, le renforcement des capacités des acteurs, le soutien à l'approvisionnement et la commercialisation des produits sur les marchés extérieurs, et un soutien au SAFEM pour en faire une référence internationale.

Notons que la 11ème Edition du SAFEM est prévue du 29 novembre au 08 décembre 2019, au Palais du 29 juillet de Niamey, avec comme invité d’honneur le Sénégal. Au cours de cette édition, qui aura lieu dans 5 mois, il est annoncé la présence des Premières Dames ; plus de 35 pays participants ; 10 jours d’expositions ; plus de 1000 exposants dont 60% de femmes ; des ateliers et conférences ; des milliers de visiteurs nationaux et internationaux ; plus d’un milliards de FCFA de chiffres d’affaires ; des concours et une grande soirée de gala.

Mahamadou Diallo(onep)

03 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société