Salubrité au Musée national Boubou Hama de Niamey en prélude du sommet de l’UA : La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou aux côtés des femmes FDS

Salubrité au Musée national Boubou Hama de Niamey en prélude du sommet de l’UA : La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou aux côtés des femmes FDSA deux semaines de la tenue du sommet de l’Union Africaine (UA Niger-2019) qu’abritera Niamey, les couches socioprofessionnelles s’activent, de plus en plus, aux côtés de l’agence en charge de l’organisation de l’événement et la Communauté urbaine pour assurer le meilleur accueil aux hôtes. Ainsi, dans le cadre des actions citoyennes, les femmes éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) ont choisi, elles, d’assainir le Musée national Boubou Hama. Pour soutenir ces femmes fortement mobilisées, la Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou a empoigné balai et râteau, prenant ainsi activement part à l’opération de salubrité organisé hier dimanche 23 juin. C’était en compagnie de la ministre de la Promotion de la femme ; celui de la Renaissance culturelle ; du Directeur de l’Agence UA Niger-2019 ; du gouverneur de la région de Niamey et du président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey.

Durant environ une heure d’horloge, la Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou et la délégation qui l’accompagne ont sillonné le musée, pavillon après pavillon, où étaient déployés à plusieurs niveaux des groupes des femmes gendarmes, gardes nationales, douanières et policières, dans l’ambiance des chants de l’artiste militaire Maman Sani. Munie de son balai, Dr Lalla Malika Issoufou, s’est prêtée à la tâche avant de saluer et encourager l’action salutaire de ces braves citoyennes. «Je suis venue soutenir les femmes des FDS, fortement mobilisées pour assainir notre cher patrimoine, qu’est le musée national, en prélude au sommet de l’Union Africaine (UA) Niger 2019. Avec plus de 4000 visiteurs que va accueillir notre capitale, très bientôt, nous devons les recevoir dans une belle ville coquette. Et je suis très fière de ce que je vois aujourd’hui», a témoigné la première Dame, également présidente de la Fondation Tattali Iyali.

La Première Dame s’est référée aux enseignements religieux pour inviter, aussi, l’ensemble des populations à cultiver davantage l’esprit de la propreté qui représente 50% de notre foi. «Même au-delà de ce sommet, il faut que Niamey soit belle et coquette », a-t-elle insisté. Dr. Lalla Malika Issoufou a annoncé qu’en marge de ce sommet de l’Union Africaine, elle fera découvrir le Musée national aux Premières Dames du continent. « On ne peut visiter notre pays sans s’intéresser à cette vitrine de notre histoire et de nos cultures. En l’assainissant nous serons fiers de le faire découvrir à nos hôtes, de faire ressortir au mieux nos merveilleuses traditions dans la dignité », a soutenu Mme Elback Tari Bako, ministre en charge de la Promotion de la femme.

Pour sa part, le gouverneur de la région de Niamey a saisi la même occasion pour démentir les rumeurs ayant enflammé récemment les réseaux sociaux, faisant état de détournement des squelettes de dinosaures du musée au profit de l’aéroport rénové. Devant le pavillon abritant les dinosaures du musée, bien à leur place, face à la presse le gouverneur a indiqué qu’il y’en a autant d’ailleurs, une dizaine de caisses. Et « C’est sur instruction du Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou qu’une équipe est allée le chercher dans l’Aïr, plus précisément à Gadafawa, où nous avons encore plus d’une dizaine de caisses d’ossements de dinosaures que le Niger peut, au besoin monter. Nous l’avons fait, à l’aéroport pour montrer que nous sommes un pays plein d’histoire », a déclaré le gouverneur de la région Niamey, M. Issaka Hassan Karanta.

Mahamane Chékaré Ismaël

24 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société