Remise des prix du concours les "héros du journalisme "au Niger : Bachir Mahaman Sabo, Amadou Hamidou Diop et Salissou Kaka, respectivement lauréats en catégories Presse en ligne, Télévision et Radio

La remise des prix aux lauréats du concours « les héros du journalisme » a eu lieu le 3 mai dernier à Niamey, au cours d’une grande cérémonie en présence du président du Conseil Supérieur de la Communication, du ministre de la Communication, du président de la maison de la presse, ainsi que de plusieurs diplomates et journalistes. A l’issue de cette cérémonie riche en festivités, les lauréats dans les catégories Télé, Radio et Presse en ligne, ont reçu chacun un prix de 1.000.000f CFA, le prix dans la catégorie Presse écrite ayant été annulé. Un autre prix, dédié à la mémoire de Mariama Keita, deux prix du Premier Ministre et un prix de la Maison de la Presse ont aussi été décernés.

D’après la Présidente du jury, Mme Amina Niandou, 35 dossiers de candidatures ont été reçus puis analysés et notés par les douze membres du jury. Il s’agit de 17 candidatures dans la catégorie Radio, 7 pour la Télé, 5 pour la Presse en ligne et 6 pour la Presse écrite. Le prix de cette dernière catégorie a été annulé. Les jurés ont aussi fait plusieurs recommandations qui visent à assurer aux éditions à venir, plus d’impact et de visibilité.

A l’issue des résultats proclamés par le jury, MM. Bachir Mahaman Sabo d’Afrique perspectives, Amadou Hamidou Diop de Tal TV et Salissou Kaka de Saraounia Maradi, remportent successivement les prix des catégories presse en ligne, télé et radio, avec à la clé un trophée et un chèque de 1.000.000f CFA. Mme Amadou Djado Mariama de Tambara remporte le prix spécial « Mariama Keita », doté, d’un chèque de 1.000.000fCFA et d’un autre chèque de 250.000f offert par le Premier Ministre Brigi Rafini.

M. Diallo Mamadou du journal Sahel Horizons et Mlle Aboubacar Kouskoye Balkissa de Anfani Maradi remportent successivement le prix « journaliste expérimenté » et le Prix « jeune journaliste », décernés par le Premier Ministre Brigi Rafini. Le premier a bénéficié d’un cheque de 1.000.000fCFA, d’un ordinateur portable et d’un téléphone cellulaire, tandis que la jeune lauréate empoche, en plus du chèque de 500.000f, un ordinateur portable, un dictaphone et un téléphone cellulaire.

Le Ministre de la Communication a salué vivement cette nouvelle et heureuse initiative. M. Habi Mahamadou Salissou a notamment mis l’accent sur ce geste hautement symbolique du Premier Ministre. « C’est un signal fort destiné à encourager les hommes des medias qui exercent un métier noble mais difficile, à persévérer dans la quête de l’excellence » a-t-il estimé. Pour lui, cette cérémonie permet de faire connaitre au grand public « celles et ceux qui exercent avec talent le métier de journaliste, mais souvent dans l’anonymat ». Elle a aussi le mérite « de magnifier les valeurs liées à l’exercice du métier de journaliste, d’échanger entre confrères et autres acteurs des médias, sur les questions d’actualité, les difficultés actuelles ainsi que sur les acquis obtenus et les perspectives en matière de liberté de la presse. M. Habi Mahamadou Salissou, a réitéré le ferme attachement des autorités de la 7ème République à tout mettre en œuvre pour assurer la promotion du secteur des médias. Ce faisant, a-t-il dit, l’objectif du Gouvernement est de renforcer les capacités des hommes de média et favoriser les conditions d’exercice du métier de journaliste en lui assurant « des revenus plus décents et donc un meilleur environnement économique et un meilleur épanouissement ».

Mme Wendy Nassmacher, 1ère conseillère par intérim de l’ambassade des Etats-Unis au Niger, a indiqué que les Etats Unis et le Niger partagent la conviction commune que la force d’une démocratie, c’est « la garantie d’un échange ouvert d’informations et d’opinions entre tous les citoyens, afin de créer les conditions pour avoir un citoyen informé et un Gouvernement responsable ». Selon elle, le journalisme est un travail avec une immense responsabilité d’informer et de rechercher la vérité. C’est pourquoi, a souligné Mme Wendy Nassmacher, tous les « journalistes qui respectent l’éthique et qui sont responsables sont des héros ».

Par la même occasion un hommage a été rendu feu Mariama Keita, pionnière des femmes journalises et fervent défenseur de l’égalité du genre, et à Abdoulaye Massalatchi, journaliste retraité et 1er Président de la Maison de la Presse.

Il faut noter le lendemain de la remise des prix (samedi 4 mai), le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a reçu les lauréats accompagnés des organisateurs du concours. A cette occasion, SE. Brigi Rafini a félicité et encouragé les récipiendaires et a réaffirmé la volonté du Gouvernement d’œuvrer pour l’effectivité d’une presse libre au Niger.

Souleymane Yahaya (Stagiaire)

06 mai 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société