Insécurité au site des réfugiés maliens à Ayerou : 2 véhicules du personnel humanitaire volés

Ayorou NigerCe vendredi 28 avril 2017, vers 10 heures, une attaque a eu lieu au site de réfugiés maliens situés à 3 kilomètres de la ville d’Ayerou. Quatre (4) individus non identifiés armés des fusils modernes ont tiré en l’air pour effrayer les habitants du site avant de menacer deux chauffeurs dont ils se sont emparés des deux (2) véhicules 4x4 tout terrain des ONG intervenant dans le site.

Les assaillants ont laissé dans leur fuite, 4 motos sur lesquelles ils étaient venus. Selon certaines sources, ces individus ont passé la nuit dans le site en complicité avec certains réfugiés, L’instauration de l’état d’urgence dans le département d Ayerou n’a pas empêché aux bandits armés de commettre leur forfait à quelques kilomètres de la ville. Rappelons que depuis la dernière attaque, survenue dans le même site de réfugiés, les forces de défenses et de sécurité l’ont abandonné.

Selon encore nos sources, tout venant du Mali est recruté comme réfugiés dans le site. D’ailleurs, même les réfugiés disent de se méfier de certains d‘ entre eux. Actuellement, on peut estimer à cinq mille (5.000) personnes, le nombre de réfugiés dans le site alors qu’auparavant, il y avait seize mille (16.000). Depuis la mise en application de l’état urgence à Ayerou à partir de 19 heures, aucun véhicule ou moto ne rentre, sort ou circule dans la ville. A partir de 22 heures, les piétons sont également interdits de circuler. Il est nécessaire que les vrais réfugiés et les ONG intervenant dans le site dénoncent les infiltrés et recruter les vrais réfugiés.

HAROUNA SOUMAYE TILLEBERI

03 mai 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Société