Hommage à ma mère Djouldé Djibo Bakary

Djoulde Djibo Bakary 2Tu nous as quittés ce 14 février 2019,...20 ans après le héros national, parti le 16 avril 1998, lui qui avait dit « Non » à Charles DE GAULE.
Tu as prouvé que « derrière chaque grand homme se cache une grande Dame »
« La femme est le rayon de la lu mière divine…Elle est Créateur, faudrait-il dire. Ce n’est pas une Créature. » a dit Djalal al-Din alRumi (1207- 1273).
Et selon Amadou Hampathé Bâ, le Sage de Bandiagara, « …La mère est considérée comme l'atelier divin où le créateur travaille directement, sans intermédiaire, pour former et mener à maturité une vie nouvelle. C'est pourquoi, en Afrique, la mère est respectée presque à l'égal d'une divinité. » Tes enfants, Dr Hadiza, Dr Abdoulaye, Dr Amy, Ousmane, Aissa,Sally, Dr Adamou, Dr Ahmed Sékou Touré, poursuivront tes œuvres.
Repose en paix, maman Djouldé Diallo Djibo Bakary !
D.B
04 mars 2019
Publié le 21 février 2019
Source : Le Nouveau Républicain

Imprimer E-mail

Société