Fait divers : Pour une rencontre sur Facebook, elle fout son mariage en l’air

Image d'illustrationImage d'illustrationLa femme la plus malchanceuse de la terre une habitante d’un quartier périphérique de Niamey. Vous ne pouvez-vous imaginer ce qui lui est arrivé. Lisez les lignes qui suivent pour voir comment la vie peut nous jouer parfois des sales tours. Avant de commencer notre narration, rappelons nos quelques principes. Nous nous sommes tracés comme ligne de conduite de garder l’anonymat des protagonistes des histoires que nous rapportons. Pour donc ce fait divers, nous donnons les noms Kadi et Kamil à nos deux protagonistes. Toute coïncidence de la présente histoire avec la vie d’une Kadi quelconque n’est qu’un hasard.

Kadi, pouvait-elle seulement s’attendre à une telle mésaventure ? La réponse est, bien évidemment, non. Elle a cru à la sincérité de Kamil. Ce qui leur était arrivé ressemble à ce que l’on a l’habitude d’entendre dans les contes de fée : Ils se sont vus, ils se sont aimés. A la différence que Kadi et Kamil, eux, n’ont pas attendu de se voir pour s’aimer. Du moins, ils sont vus à travers Facebook. Lui Kamil, la quarantaine, célibataire endurci, un vrai Casanova des réseaux sociaux ; et elle Kadi, à peine la trentaine, mariée certainement à un homme sans cœur d’amour. Car, il faut vraiment être un surhomme pour ignorer Kadi. C’est vraisemblablement les traits physiques de la photo de profil de cette dernière qui ont attiré Kamil. C’est probablement parce qu’elle ne vivait pas l’amour dans son foyer qu’elle s’est tournée vers Facebook pour combler son vide sentimental.

Pendant donc 5 mois, Kamil et Kadi ont filé le parfait amour. Sur la toile, bien sûr ! En Novembre passé, ils décidèrent de passer à l’étape suivante, c’est-à-dire de se voir, en chair et en os. Pour Kadi, qui tient tout de même à sa réputation, la rencontre avec son Kamil n’est possible qu’une fois libérée du poids de la charge conjugale. Alors, elle prit la lourde décision de se mettre en conflit avec son époux. En début de décembre, la voilà libre comme l’air, libre de n’exister que pour son Kamil. C’était sans compter d’avec le tour que le destin est en train de lui jouer. Quand vint l’heure de vérité, Kadi de découvrir la réputation de son ange, que derrière le profil Facebook du galant homme se cache un véritable Don Juan. Kamil est connu par des dizaines de femmes qu’il a eues à tromper. C’est, en présence de Kadi, lors d’une de leurs sorties, dans un restaurant, que Kamil a été copieusement remis à sa place de faux type par une de ses anciennes victimes. Au moment où nous écrivons ces lignes, Kadi est sous le choc, en train de regretter son mariage qu’elle a foutu en l’air pour une malheureuse aventure.

O.K.A

17 janvier 2019
SOurce : L'Hérisson

Imprimer E-mail

Société