Forfait Albarka

Mobilisation des ressources internes : Le directeur général des Douanes a atteint ses limites

Halidou Amadou GeneralAprès le scandale dit " affaire Soraz " qui a éclaboussé son prédécesseur, le Général Halidou Amadou a été choisi par son ami Massoudou Hassoumi ministre des finances pour, diton, mettre fin aux pratiques mafieuses en cours dans le monde douanier et le manque de performance dans la mobilisation des ressources. Mais, hélas la montagne a accouché d'une souris, car le " messie " fait preuve d'amateurisme et de méconnaissance totale des textes douaniers. C'est donc la déception, avec des promotions et nominations fantaisistes, non pas sur la base du mérite et de la compétence, mais la connivence, des cadres dont le seul résultat est la baisse drastique des recettes douanières. Depuis son arrivée à la tête de la Douane nationale, le Général Halidou Amadou, dont les dirigeants ont vanté les mérites, la rigueur dans le travail et le savoir-faire, évolue dans une incompétence notoire. Il est, à tous points de vue, loin de répondre aux attentes de ceux qui croyaient en sa capacité et son génie à remplir son cahier de charges. N'étant pas douanier, il se perd dans le travail. Pour dire qu'il n'a pas la maitrise du code douanier.

Une faiblesse notoire décriée par tous les intervenants dans le domaine (douaniers et commerçants), dépassés par sa façon archaïque et artisanale de travailler. Du reste, le " messie " est démystifié par la complexité du travail que seuls les initiés peuvent accomplir sans grande difficulté. Alors, Massaoudou, le trader national, ne s'est-il pas trompé de joker pour la mobilisation des recettes douanières ? De toute évidence, l'histoire retiendra que le Général Halidou Amadou a raté sa mission. Et quand un Général se retrouve dans une telle situation, il se doit de rendre le tablier. Cela au nom des étoiles qu'il porte sur ses épaules, son honneur et l'histoire.

Adamou

13 avril 2017 
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Société