Des camions tchadiens bloqués au Niger

Des camions tchadiens bloqués au NigerImage d'illustration Les opérateurs économiques tchadiens s'inquiètent que la qualité de l'huile ne se dégrade après plus de trois mois de blocage aux douanes.
Le président du Conseil National des Importateurs, Transitaires et Exportateurs (CONITE), M. Al-Hadj Hassan Abdéraman Abakar, rappelle que depuis le 13 Novembre 2017, sept camions transportant des bidons d’huile en provenance de Malaisie via le port de Cotonou (Benin) en transit sur le territoire du Niger à destination du Tchad sont bloqués par la Douane Nigérienne à Diffa.
Ceci, dit-il, pour exiger des opérateurs économiques un dédouanement de leurs marchandises en transit sur le territoire Nigérien, précisant que le Tchad et le Niger ont un protocole d’Accord en matière de transit de marchandises.
M. Al-Hadj Hassan Abdéraman Abakar déclare que, «la douane du Niger exige un dédouanement de ces marchandises, à raison de 4 000 Fcfa par bidon de 20 litres, soit une somme totale de 35 Millions de Fcfa pour les sept camions bloqués.
Or, ces marchandises en provenance de la Malaisie pour le Tchad, étaient, juste en transit sur le Territoire Nigérien et ne devraient pas faire l’objet d’un quelconque dédouanement. Elles devraient plutôt être escortées sous contrôle douanier jusqu’à la frontière tchadienne moyennant un paiement forfaitaire de 800 000 Fcfa par camion », informe, M. Al-Hadj Hassan Abdéraman Abakar.

Les opérateurs économiques tchadiens craignent que, les marchandises ne se détériorent ou dépassent le délai de péremption surtout l’huile de palme.
Les autorités tchadiennes n'ont pas réagi à cet appel lancé par les opérateurs économiques tchadiens.

AHD/of/APA

18 février 2018
Source : https://apanews.net/

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Société