Démarrage du réaménagement de l'ancien site du Petit Marché de Niamey

Reamenagement ancien Petit Marche Niamey

Décidément, la Délégation Spéciale de Niamey a le cœur à l’ouvrage. Engagée depuis sa mise en place dans des opérations d’assainissement de grande envergure à travers le curage des caniveaux et le ramassage des tas d’ordures et d’immondices qui bouchent les artères de la capitale et polluent l’environnement des riverains, la

Le lundi 5 février 2018, c’est l’artillerie lourde que la Délégation Spéciale de Niamey a déployé sur l’ancien site du Petit Marché. Il s’agit non seulement pour l’Hôtel de Ville d’arracher le site de l’emprise des tas d’ordures qui l’ont envahi depuis plusieurs années, mais aussi de le réaménager pour des fins utilitaires. Selon quelques indiscrétions, il ne s’agit pas de reconstruire le Petit Marché mais d’un projet de création d’un espace récréatif pour les jeunes. Le financement de ce projet aurait été obtenu auprès d’un partenaire. Bien évidemment, pour les anciens occupants du site, on espérait sa réoccupation avec la construction d’un marché moderne. D’après un d’entre eux, l’option de la reconstruction du Petit Marché sur son ancien site avait été retenue, le plan prévoyant de construire des boutiques à plusieurs niveaux. Des travaux démarrés, le lundi 4 février, il dit ne rien savoir d’autant que le collectif des occupants de l’ancien site dont il est membre n’a pas été contacté, ni informé du projet ni des intentions en cours.

Rappelons que c’est le 5 avril 2012, aux environs de 4h du matin que le Petit Marché de Niamey a été ravagé par un incendie qui a complétement décimé les boutiques et leurs biens. Des pertes chiffrées à plusieurs milliards de FCFA sans compter de nombreux commerçants et employés jetés dans le désarroi. Après cet incendie, l’instinct de survie a amené les occupants à trouver un nouveau site. C’est ainsi qu’est né le Marché Djemadjé qui offre malheureusement une image pitoyable, les commerces cohabitant avec une insalubrité sans commune mesure.

Aménagement de l’ancien site du Petit Marché pour la création d’un espace récréatif ou la construction d’un marché moderne, une chose est, pour le moment, sûre, les tas d’ordures et l’odeur nauséabonde qui ont envahi ce lieu depuis plus de six (6) ans ne seront plus, dans les prochains jours, qu’un mauvais souvenir. Au grand bonheur des services et affaires avoisinants qui vont enfin souffler un air plus vivable.

07 janvier 2018
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société