Forfait Albarka - Orange Niger

Ville de Niamey : Mettre de l’ordre avant la conférence de l’UA de 2019 !

UA Niger 2019 Logo En prélude la conférence de l’UA qui est prévue se tenir au Niger en 2019, par ailleurs très chère aux plus hautes autorités de notre pays, notre capitale Niamey connaîtra de grands travaux et sera en honoré d’accueillir ces festivités.

Compte tenu de l’importance de l’évè- nement, un commissaire spécial Niamey U19 a été nommé afin de rendre la ville salubre et accueillante à sa juste valeur.

Ainsi, de grands édifices sont réalisés ou sont déjà en chantiers ; notamment « les échangeurs et la voirie urbaine » pour que notre capitale réponde à l’attente de nos illustres hôtes.

Pour y parvenir, il a d’abord fallu régler le problème de l’occupation anarchique non seulement des voies publiques mais aussi les alentours de certains édifices publiques .Beaucoup de nos citadins ont été déguerpis, mais d’autres y demeurent toujours sous l’œil impuissant des premières victimes.

Cette situation de deux poids deux mesures a frustré plus d’un citoyen au point où une campagne d’intoxication vis-à vis des autorités régionales d’alors en qualifiant ces opérations de règlement de comptes purement et simplement politique. Depuis un certain temps on assiste à un relai de déguerpissement de kiosques, étalages et même des épaves de véhicules et autres objets stationnés sur la voie publique par la ville de Niamey. Mais, le travail serait cette fois aussi ciblé puisque que les vrais points concernés resteraient sans inquiétude : les établissements scolaires des environs de katako, Le CEG 3 faisant face à l’ancien cimetière de Niamey, les alentours de l’université Rive Gauche, le terrain musulman et ses alentours, le stade municipal etc...

En effet, il faut que les autorités de la ville s’y mettent pour s’acquitter non seulement de leur devoir mais être à la hauteur de la tâche confiée à eux par le président de la République qui les a de toutes les façons, à l’œil. Ces établissements scolaires sont exposés à l’insécurité permanente et totale par la cacophonie des artisans - menuisier, les marchands et leurs clients associés aux bruits assourdissant et perturbateurs des camions et cela sans arrêt.

Face à ce royaume d’anarchie voulu et entretenu peut-être par des complices de la municipalité de Niamey, les plus hautes autorités sont interpellées pour rendre Niamey véritablement Nyala et être au rendez-vous de l’histoire. Des actes non ciblés doivent laisser la place à l’équité et au patriotisme. Affaire à suivre…

Dan Mallam 

21 janvier 2018
Source : L'Actualité

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Société