Forfait Albarka

Cérémonie de réception d’équipements biomédicaux d'AREVA Mines Niger à l’hôpital national de Lamordé: : Renforcer les capacités du service néphrologie/hémodialyse

Bibata NIGNON Don AREVA Mines Niger Hopital LamordeA l’occasion de la journée mondiale du rein, AREVA Mines Niger a eu une pensée particulière à l’endroit des malades souffrant de pathologies rénales. En effet, ce matin le service néphrologie/hémodialyse de l’hôpital national de Lamordé (C.H.U) a servi de cadre pour la réception d’un don d’équipements biomédicaux en présence du Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé Publique, du Directeur Général de l’Hôpital National de Lamordé ainsi que du responsable du service néphrologie/hémodialyse.

Le don d’équipements biomédicaux est composé de dix (10) concentrateurs d’oxygène ; dix (10) chaises roulantes, dix (10) civières ; cinq (5) tables d’examen, quinze (15) paravents ; trois(3) électrocardiographes ; cinq (5) aspirateurs ; dix (10) tensiomètres, cinquante (50) cartons de sets de soins et un (1) carton de sédaspir. Le coût est estimé à vingt deux (22) millions de francs CFA.

Selon Mme Bibata NIGNON, Directrice de l’Etablissement AREVA Mines Niger, ce geste s’inscrit dans le cadre de l’engagement d’AREVA et des ses filiales au Niger à contribuer à l’amélioration des conditions sanitaires des populations. Ce don vise, a-t-elle poursuivi, à renforcer les capacités du Service néphrologie/hémodialyse qui est le centre de référence au niveau national en vue de l’accompagner dans l’exécution de sa noble mission de prévention et de traitement de l’insuffisance rénale au Niger.

En réceptionnant le don au nom du Ministre de la Santé Publique empêché, M. Ismaghil Annar, Directeur de Cabinet, a d’abord rappelé les objectifs assignés à l’unité d’hémodialyse de l’Hôpital National de lamordé. Laquelle unité, a-t-il précisé, sert de centre national de référence dans le domaine des maladies rénales. « Elle connait à ce jour une forte demande alors qu’elle ne dispose que de vingt six (26) générateurs de dialyse. » Ce dispositif a dit M. Ismaghil Annar, ne permet de prendre en charge adéquatement que cent quatre (104) malades hémodialysés, soit trois cent douze (312) branchements par semaine c'est-à-dire du lundi au samedi à raison de trois (3) branchements hebdomadaires par malade.

A comprendre le Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé Publique, M. Ismaghil Annar, ce don qui vient à point nommé va certainement renforcer le plateau technique du centre de dialyse et fournir des soins de meilleure qualité à un plus grand nombre de malades. Peu après la réception d’équipements biomédicaux, une visite guidée a conduit les responsables d’AREVA et du Ministère de la santé publique dans les différentes salles d’hospitalisation du service néphrologie/hémodialyse.

Abdourahamane.A

 

Imprimer E-mail

Société