18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

Mouloud 2017 Kotchiri KolloLa population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd’hui est en train de prendre de l’ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l’Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, les autorités administratives et coutumières ainsi que de nombreux invités.

Cette année encore, les fidèles n’ont pas manqué le désormais traditionnel rendez-vous de Kotchiri, village situé à une vingtaine de km sur la route de Ouallam, en prenant massivement part à la célébration de la 18ème édition du mouloud dans ce village. En réalité, ils ont gardé le même rythme et la même ardeur pour ce rituel combien important en terme de dévotion et de reconnaissance de la valeur du ‘’Sceau des prophètes’’. Ce qui explique les actes de dévotion qui duré toute la nuit du 7 au 8 décembre dernier et ce jusqu’au petit matin. Comme d’habitude le lieu réservé à cette pratique religieuse a été très vite occupé par les fidèles venus d’un peu partout avant même l’arrivée des officiels, des oulémas et surtout du nouveau calife. Cette année a été surtout marquée par l’absence de l’un des grands initiateurs de mouloud à Kotchiri à savoir Cheikh Hassane Kotchiri qui a rendu l’âme, il y a juste quelques mois. Une absence qui n’a réduit en rien la détermination des fidèles qui sont venus en grand nombre pour rendre un hommage mérité à l’illustre disparu mais aussi récolter le fruit de ‘’l’arbre qu’il a plantée’’.

Toutefois, cette absence a été pressentie dans les interventions des uns et des autres. Chacun en ce qui le concerne a invoqué Dieu pour le repos de l’âme du disparu et souhaité la cohésion, l’unité et la prospérité à notre cher pays. Aaprès l’arrivée et ‘installation du nouveau Cheikh et des autorités, le modérateur de la cérémonie a invité tout un chacun à la concentration pour écouter la lecture du coran de la part de cheikh Abdoul-Hamid, représentant aussi de la communauté égyptienne à cette célébration. Après cette lecture coranique ce fut le tour du président du comité d’organisation de cette célébration de prendre la parole. Cheikh Ibrahim Abdou a, nom du nom dudit comité, rendu grâce à Allah qui par sa bonté, a facilité ce rassemblement. Une célébration qui se tient pour la première fois avec le nouveau cheikh Khalifa Amadou Tijani. Il a ensuite prié pour la mémoire du Cheikh Hassane Kotchiri rappelé à Dieu il ya quelques mois et à tous ceux qui nous ont précédés.

Citant un hadith connu comme authentique du prophète qui fait ressortir la qualité d’un bon musulman, le modérateur a précisé que le musulman est ‘’celui dont personne n’aura à souffrir ni de sa langue ni de sa main’’. « Ce qui est tout à fait le contraire qui se passe aujourd’hui, car les musulmans passent leurs temps à insulter leurs frères. Pire, ils égorgent même leurs frères musulmans au nom d’Allah » a-t-il déploré. Par ailleurs, il a évoqué plusieurs raisons qui justifient le mouloud, relevant que le Mouloud est un acte pur de dévotion parce qu’il se fait dans les mosquées, de la même manière qu’on entre dans la mosquée pour la prière ou pour se refugier auprès d’Allah. Ensuite, sa célébration sert de cadre de prêche et de la sensibilisation des fidèles à la pratique du culte. Selon lui, c’est aussi un acte de dévotion parce qu’il s’agit aussi d’informer les fidèles sur la vie de notre cher bien aimé le prophète Mohamed (SAW), la vie des grandes figures de l’Islam et l’histoire de notre religion.

Enfin, c’est aussi une action de dévotion qui consiste à la lecture commentée des versets du saint Coran. Or notre seigneur dit dans un passage coranique : « rappel donc, car il est bon de se souvenir ». En conclusion, il a exhorté les fidèles à se mettre à la tâche. « Accomplissons nos devoirs religieux avec dévouement, sans arrière pensée, sans nous laisser distraire et que le Mouloud se multiplie tant qu’il s’agit du rappel à la mémoire collective et les événements majeures de notre prophète et notre religion », a-t-il insisté. De son coté, le Président de l’Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni a dans une brève intervention souhaité l’importance du renforcement de la solidarité islamique au sein de nos communautés. Il a imploré le Très miséricordieux pour qu’il descende sa grâce et sa clémence sur cette assemblée des fidèles et que la paix et la prospérité se propagent dans notre pays.

Pour sa part, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed a vivement remercié les organisateurs qui l’ont invité à cette cérémonie en particulier le nouveau Khalifa de Kotchiri, avant de rendre un hommage à Cheikh Hassane Kotchiri. «Je suis heureux d’être là en ce moment de dévotion et de ferveur religieuse. Je souhaite une bonne fin de soirée, félicite les autorités communales de Hamdallaye ainsi que Cheikh Hamdallaye et l’ensemble des personnes qui auront contribué à assurer le succès de cette soirée », a-t-il a ajouté. Partageant les mêmes idées, le secrétaire générale de la région de Tillabéry a espéré que les actions des fidèles rassemblées pour cette veillée soient acceptées, tout en implorant la bénédiction divine pour la victoire de nos Forces de défenses et sécurité (FDS) face à leurs ennemies.

Auparavant, le préfet du département de Kollo a estimé que cette nuit est bénite car c’est une nuit au cours de laquelle les fidèles lisent ou écoutent le Coran, font du zikr et se rappellent de la vie du prophète. C’est pourquoi, il a appelé les fidèles à la patience et à la persévérance, tout en reconnaissant que les fidèles ont pu se réunir à Kotchiri, c’est par la grâce d’Allah qui a fait en sorte que cette partie de la terre soit en paix et sécurisée « car dans d’autres contrées du monde un tel rassemblement d’une telle envergure n’est pas possible», a-t-il précisé. De leurs cotés le maire de la commune de Hamdallaye et l’Amir de Hamdallaye ont salué la promptitude avec laquelle la population a répondu à cette cérémonie malgré le froid avant souhaiter la paix durable, la sécurité et la prospérité partagée dans notre pays. A la fin de ces allocutions, le représentant du nouveau cheikh ainsi que Barham Cheikh Aboubacar Kiota ont, au nom de la famille du tout nouveau Cheikh de Kotchiri, souhaité la bienvenue aux participants pour l’estime qu’ils ont pour le mouloud, avant de rendre grâce à Allah qui a fait en sorte que notre société soit majoritaire croyante. Il a ajouté que cette pratique est une sorte d’école qui enseigne aux croyants sa religion, et l’amour de son prophète afin qu’Allah le guide vers le droit chemin et du succès.

Mamane Abdoulaye,Envoyé spécial(onep)

11 décembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société