Quand Rimbo transports joue avec la vie des voyageurs

Quand Rimbo transports joue avec la vie des voyageursLes images ont fait la une sur les réseaux sociaux. Sur Facebook notamment, l’on voit des photos de l’équipage d’un bus de la société Rimbo transports voyageurs (RTV) en train de fumer et de boire du thé vert dans le bus qui roule. Incroyable mais vrai. Comment un conducteur consciencieux peut-il se permettre de fumer dans un bus avec des dizaines de passagers dont certains pourraient être asthmatique ou souffrants de toute autre maladie ne supportant pas la fumée que dégage la cigarette. D’ailleurs, il est formellement interdit de fumer en public et il n’y a pas meilleur public que le bus de transport voyageurs. Et comme si cela ne suffisait pas, le personnel à bord du bus se permet de poser du thé sur un réchaud à gaz dans la voiture en mouvement. Cela met gravement en danger la vie des dizaines de personnes se trouvant à bord. Les responsables de la compagnie sont probablement au courant de ces pratiques dangereuses auxquelles se livrent leur chauffeurs, apprentis et convoyeurs mais ils n’en ont cure. Ils n’ont pas de souci à se faire, ils tiennent l’Etat par le cou. Rhissa Rimbo, propriétaire de Rimbo transports n’est pas n’importe qui sous la Renaissance de Mahamadou Issoufou. Il sait qu’aucun ministre n’osera sanctionner sa compagnie. D’ailleurs, même étant moins important que lui, au sein du régime, la sanction infligée à la société STM par Omar Hamidou Ladan a provoqué le départ de celui-ci du gouvernement. En extrapolant, l’on peut dire que le ministre qui osera prendre une sanction contre Rimbo court le risque de se faire emprisonner après, bien sûr, son limogeage. C’est ce qui arrive lorsque des privés sont plus forts que l’Etat.
02 décembre 2017
Source : Le Canard en Furie

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Société