Forfait Albarka

Attaques meurtrières sur le tronçon Mirriah-Gouna-Dogo Des assassinats à clarifier !

La nuit du dimanche 5 novembre 2017, jour du marché hebdomadaire de Mirriah, des individus sûrement des cambrioleurs ont attaqué à 5km de ce département sur la route de Gouna, deux personnes à bord d’une moto. Le premier est blessé et le second réparateur des accessoires informatiques, du nom de Mahamoudou Moussa a succombé au coup de l’arme.

A la fleur de l’âge, l’attaque a couté la vie de ce jeune talent, espoir de cette population dans son domaine car très intelligent et compétent. Le lendemain, c’est-à-dire le lundi 6 octobre, au moment où la population de Gouna venait d’enterrer Mahamadou M, les fabricants des briques autour d’une mare située à quelques kilomètres de Gouna sur la route de Dogo, informaient les autorités coutumières qu’un cadavre d’un éleveur a été trouvé jeter dans la mare.
Comme la première victime, l’attaque du second est aussi cruelle, barbare, sadique et inadmissible. Les commanditaires et auteurs sont tout simplement sans foi.
L’éleveur en question est tué à coup de machettes puis noyé dans la mare. Quelle atrocité ? Quelle sauvagerie ? Et pour quelle fin ? C’est dire que ces deux crimes horribles doivent être clarifiés et punir les auteurs. Mais à la population de collaborer avec les autorités et ceci à quelque niveau que ce soit, afin que les criminels soient démasqués.

Brah Souleymane

09 novembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société