Forfait Albarka

Zinder : Lancement d’une campagne nationale sur la fraude des hydrocarbures.

Zinder : Lancement d’une campagne nationale sur la fraude des hydrocarburesC’est à Zinder que la Direction Générale des Douanes a lancé une vaste campagne de sensibilisation des acteurs impliqués dans la fraude douanière, notamment celle des hydrocarbures pratiquée par ceux qu’on appelle ici les « Yan Rouwa Rouwa ».

Cette mission rentre dans le cadre d’un vaste programme initié par la direction générale des douanes au niveau national. Elle consiste non pas à faire la répression des acteurs qui se livrent à la fraude, mais à sensibiliser les uns et les autres afin qu’ils prennent conscience que la fraude douanière constitue un véritable danger pour l’économie, mais également pour la sécurité des populations. Il s’agit donc de créer une synergie permettant de mener une lutte hardie contre la fraude des hydrocarbures. Certes les débats ont fait ressortir l’une des causes essentielles de ce fléau à savoir le chômage des jeunes, mais le colonel des douanes Mahamadou Yacouba a dit qu’on ne peut pas tolérer une activité de fraude sous couvert de chômage. Cela revient à légaliser la fraude douanière. La jeunesse doit savoir qu’il y a d’autres activités lucratives qu’on peut effectuer en dehors de la fraude des hydrocarbures qui est très nuisible à l’économie mais aussi à  la vie de ceux qui la pratiquent ou la côtoient. Par exemple, un véhicule chargé de 50 à 70 bidons plein de carburant en cas d’accident est susceptible de causer un bilan tragique. Le stockage des hydrocarbures au niveau des habitations est dangereux.

La répression de la fraude n’est pas nouvelle. Le code douanier existe depuis 1960. Mais devant l’ampleur que prend cette activité illégale, il s’agit donc, par cette campagne de rappeler aux gens qu’une réglementation existe en la matière. Les mesures sont déjà là. Mais c’est une nouvelle façon de faire, d’amener à prendre conscience pour arrêter cette activité illégale. La douane entend désormais jouer son rôle sécuritaire surtout dans ce contexte marqué par l’insécurité. Il s’agit donc à travers cette campagne nationale de trouver une alternative à la fraude. Les autorités politiques administratives coutumières et les participants à la réunion ont proposé des prêts bancaires et des projets pour les jeunes afin de les amener à tourner le dos à la fraude des hydrocarbures. Il faut noter que la campagne de sensibilisation lancée à Zinder va s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Les étapes suivantes sont : Maradi, Tahoua, Agadez, Dosso, Diffa, Tillabéry et Niamey.

Amadou Mahamadou (Zinder)

16 octobre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société