Forfait Albarka

Levée des corps suivie de l'inhumation des éléments de FDS décédés suite à l'attaque du 4 Octobre à Tongo-Tongo (Ouallam) : Hommage aux soldats tombés sur le champ d'honneur

Levée des corps suivie de l'inhumation des éléments de FDS décédés suite à l'attaque du 4 Octobre à Tongo-Tongo (Ouallam) : Hommage aux soldats tombés sur le champ d'honneur Une cérémonie funèbre a été organisée, samedi matin, à la morgue de l'Hôpital National de Niamey, en hommage aux quatre éléments des Forces de défense et de sécurité, tombés sur le champ d'honneur dans l'attaque perpétrée, le mercredi 04 octobre 2017, contre une patrouille des Forces de Défense et de Sécurité et des partenaires Américains à la hauteur du village de Tongo-Tongo, situé à environ 80 km au Nord-Ouest de Ouallam. Cette attaque a également coûté la vie à trois militaires américains.
La levée des corps s'est déroulée en présence du ministre la Défense nationale, M. Kalla Moutari, des membres du Gouvernement, ceux du Corps diplomatique, des députés nationaux, du Chef d'Etat-major des Armées, du Haut-Commandant de la Gendarmerie, du Haut-Commandant de la Garde nationale, du Commandant des Opérations Spéciales, des officiers généraux, chefs de bureaux et services, des officiers, sous-officier, gendarmes, militaires du rang, des agents des Forces de défense et de sécurité ainsi que les familles des disparus et plusieurs personnalités.
Après la mise en place des corps, le Capitaine Boukar Ibrahim Kongori du Commandement des Opérations Spéciales a donné les noms des illustres disparus. Il s'agit de l'Adjudant-Chef (ADC) Bagué Soumana, Mle 03035 du Bataillon de Sécurité et de Renseignement (BSR) de Tahoua ; du soldat de 2ème classe Abdoul Rachid Yérima, Mle 013968, BSR de Tahoua ; du Soldat de 2ème Classe Yacouba Idé Mle 015683, du BSR de Tahoua ; et de l'élève sous-officier Goubé Mahamadou Issaka, (Gendarme), Mle 3972.


Après la lecture de l'oraison funèbre, le ministre la Défense nationale, M. Kalla Moutari a procédé à la décoration à titre posthume des disparus, avant de présenter ses condoléances aux familles des
victimes. Le cortège funéraire a ensuite pris la route du Cimetière musulman de Yantala où ont été inhumés les corps des quatre valeureux soldats.
Mamane Abdoulaye(onep)

09 octobre 2017
Source : http://lesahel.org

Imprimer E-mail

Société