Airtel Niger

Forfait Albarka

Coupure d’électricité : vers une exploitation optimale de Gorou Banda

Coupure d’électricité : vers une exploitation optimale de Gorou BandaLa grave coupure intervenue il y a quelques jours et qui a pratiquement mis au ralenti le pays, a été l’occasion pour la population mécontente de tirer à boulets rouges sur l’institution chargée de distribuer l’énergie électrique, à savoir la Nigelec. Les critiques les plus virulentes ont été portées sur la centrale de Gorou Banda qui est actuellement loin de répondre aux attentes de la population, selon une certaine opinion qui parle d’un investissement inutile et couteux. Pourtant après quelques vérifications auprès de certains responsables de la Nigelec, Gorou Banda va bientôt avoir sa capacité optimale grâce à la connexion d’une ligne avec le réseau national.

Les attaques en règles contre la Nigelec se sont multipliées de façon assez virulente, particulièrement sur les réseaux sociaux. Il faut dire que les dernières longues coupures qui ont duré plus de 24 heures, ont pratiquement indisposé la population et entrainé des dommages économiques graves qui vont se ressentir pendant plusieurs jours. Pourtant, après nos investigations, nous sommes parvenus à la conclusion, que le Directeur général de la Nigelec n’est pas responsable des coupures d’énergie électriques qui découle d’une grande dépendance du voisin nigérian. N’a-t-on pas la coutume de dire que quand le Nigeria éternue, c’est le Niger qui attrape le rhume ? Cette assertion est d’autant plus vraie dans le domaine de l’énergie électrique car le Niger importe ce précieux « jus » en grande partie du Nigeria depuis plusieurs dizaines d’année, à un prix qui défie toute concurrence. De plus, la centrale thermique de Gorou Banda sensée pourvoir au déficit énergétique en cas de blackout au Nigeria, n’est qu’à moins de 50% de ses capacités. La raison ? La difficulté à achever la ligne d’évacuation qui traverse le fleuve et qui passe par le quartier Saga pour rejoindre la ligne Niamey 2. La question du dédommagement des populations avait entrainé un ralentissement des travaux, ce qui a eu pour conséquence de ne pas permettre une utilisation optimale de Gorou Banda.

Mais selon nos sources, les travaux de construction de cette ligne ont repris et se trouvent à un stade avancé, ce qui augure une meilleure exploitation de la centrale de Gorou Banda. En termes clair, la population constatera bientôt l’importance de Gorou Banda lorsque la centrale sera opérationnelle à 100%, grâce au raccordement à la ligne Niamey 2.

Garé

26 septembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société