Airtel Niger

Forfait Albarka

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était accompagné de plusieurs membres du gouvernement, de députés nationaux, de diplomates au nombre desquels l'Ambassadeur des Etas Unis au Niger, de l'Union Européenne, des présidents ou représentants des institutions de la république (HACP, CNDH), ceux des Conseils régionaux et les Gouverneurs des régions voisines, ainsi que des membres de la mission EUCAP Sahel Niger et une forte délégation algérienne conduite par le Waly de Tamanrasset.
La présence de la forte délégation algérienne conduite atteste de la paix revenue dans la région d'Agadez, une fierté nationale qui a conforté le chef du Gouvernement nigérien qui a salué de vive voix, les populations et les partenaires qui œuvrent pour la consolidation et l'encrage de la Paix dans la région en général et à In'Gall en particulier. C'est donc en présence d'hôtes internationaux que la ville d'In' Gall a connu des moments de grandes animations au rythme du Tendé et du Guérewel. Les visiteurs nationaux et européens ont à loisir pu découvrir et parcourir les ruelles de cette cité qui forment un véritable labyrinthe difficilement accessible particulièrement dans le vieux noyau urbain qui conserve ses concessions étroitement serrées dans les anciens quartiers de Agafaye, Akoubla, Agazirbéré, Tazaikoyo, Iguiwantalak etc.

Du point de vue sécuritaire, la fête des éleveurs a été une réussite grâce aux engagements du Président de la République chef de l'Etat, SE. Issoufou Mhamadou et du Premier ministre Brigi Rafini qui ont fait des questions liées à la paix et la sécurité, le socle du développement socioéconomique du pays. Pour cette raison, ces deux thématiques sont inscrites en priorité dans le Programme de la Renaissance Acte 2 du Président de la République.


En procédant à l'ouverture des manifestations, le Premier ministre a souligné l'importance du thème : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel». Un thème pertinent parce qu'il met en relief, la corrélation qui existe entre pratique pastorale de promotion de la paix, a indiqué SEM Brigi Rafini.
A In 'Gall, le Premier a rencontré les chefs coutumiers, les leaders religieux et effectué des visites sur les stands qui lui ont permis de constater le degré de mobilisation des acteurs au développement qui font toujours preuve d'un engagement solidaire envers les éleveurs. C'est même un défi de taille que certains acteurs ont relevé à travers d'importantes réalisations dans la région d'Agadez. Au nombre des grands partenaires de la région, dont la présence a été saluée par le Premier ministre, SEM Brigi Rafini, figure l'ONG HED -TAMAT dont le chef de mission a déclaré devant le chef du gouvernement : ''Nous sommes à In 'Gall pour faire découvrir aux populations nos activités et échanger avec elles pour l'avenir et ceci pour apporter des correctifs en commun accord avec tous les bénéficiaires. Il s'agit également pour nous de faire découvrir et expliquer aux populations les différents projets initiés aussi bien dans la région que dans d'autres régions du Niger et au-delà jusqu'au nord Mali par l'ONG.''
« A In 'Gall, nous avons organisé des audiences foraines pour l'établissement des cartes d'identités, des pièces d'Etat civils en général. Nous avons amené avec nous une équipe de sensibilisation des populations sur les dangers de l'intégrisme religieux, la consolidation de la paix à travers le Projet AA «Appui aux Initiatives Communautaires de Prévention de l´Extrémisme Religieux dans les Régions de Tahoua, Zinder et Agadez», a indiqué le secrétaire Permanent de cette ONG, M. Assalek Ibrahim.
HED TAMAT, a-t-il assuré, vise une parfaite intégration au processus de développement économique régional, pour relever des défis en termes d'effets d'entraînement attendus de sa présence sur l'échiquier national en matière de pérennisation de la Paix condition sine qua non du développement. Les responsables de l''ONG ont également présenté au Premier ministre un certain nombre d'appuis multiformes dans les domaines de la santé maternelle, de l'agriculture, de la sécurité alimentaire etc.
Toujours à In'Gall, le Premier ministre a visité le stand du Groupe AL IZZA qui selon les explications données par son PDG, «vise à travers ses nombreuses filiales, à offrir aux populations des services de qualité leur permettant de simplifier et d'améliorer leur vie. Une entreprise sociale que SE Brigi Rafini a félicité, car elle œuvre tous les jours à développer de nouveaux services au profit des populations, à satisfaire leurs besoins, tout en garantissant la conformité de ses actions dans le cadre d'un développement durable de nos pays ». Pour le ministre délégué à l'Elevage M. Mohamed Boucha, la richesse et la diversité des spectacles et l'engouement autour de la cure salée confortent la vision du gouvernement qui consiste à faire de cet événement, un véritable outil d'intégration régional et de promotion d'activités pastorales, culturelles et artistiques et touristiques.
C'est pourquoi le gouvernement continue et continuera avec détermination la mobilisation des ressources afin de donner à cette manifestation une dimension internationale en vue de hâter le développement économique et sociale de la commune rurale d'In'Gall et de la région d'Agadez en général. En effet avec une fréquentions qui ne faiblit plus d'année en année, la cure salée est désormais encrée dans les moeurs et a acquis une véritable dimension nationale voire régionale. A l'évidence la cure salée tout comme les autres grands rassemblements des éleveurs est une véritable école de culture de la Paix, de la cohésion sociale et de la recherche du pardon. Les différentes interventions, des autorités ont mis en évidence les importantes réalisations du Président de la république dans la cadre du Programme de la Renaissance Acte 2, ce qui témoigne d'une motivation réelle et constante pour une véritable organisation de la cure salée et dans le développement socio-économique du pays.
Le ministre Mohamed Boucha a demandé aux agropasteurs une utilisation rationnelle des ressources fourragères dont l'accès est régi par des normes et des règles en la matière. Il a aussi rassuré ces derniers que les actions de renforcement de la résilience des pasteurs et agropasteurs initiées et mis en œuvre par le ministère de l'Elevage vont s'intensifier. Il s'agit entres autres de la vaccination gratuite du cheptel contre la péripneumonie contagieuse des bovidés, la peste des petits ruminants, la pasteurellose cameline, la mise en place des aliments pour bétail et leur session aux éleveurs à des prix modérées ; la réhabilitation et la réalisation des points d'eau pastoraux pour les besoins des éleveurs et de leurs cheptel ; la réalisation des infrastructures commerciales de production, de transformation des productions animales c'est-à-dire des chaines de valeurs etc.
«C'est à cette condition que nous pouvons répondre durablement à l'augmentation considérable en produits animaux dans un contexte de compétitivité, sur la nécessité de prendre en compte les questions émergentes come le changement climatiques, la question foncière, les maladies émergentes et ré-émergentes » déclare le ministre délégué à l'Elevage. M. Mohamed Boucha a salué la synergie d'actions entretenues par le ministère de l'Elevage et les partenaires techniques financiers du secteur rural. C'est donc à juste titre que le ministre délégué affirme que la cure salée est soutenue par les autorités de la 7ème République, qui ne ménagent aucun effort pour faire de ce grand rassemblement un cadre idéal d'échanges multiformes, une tribune où les questions d'intérêt national sont abordées, et où sont posés les jalons de la prise en charge des différents besoins par les autorités.

La cure salée, qui vient de s'achever à In'gall, revêt une importance particulière pour les nomades des régions de Zinder, de Maradi et de Tahoua. Cette tradition du point de vue général va se perpétuer et se développer au profit des populations dans ses dimensions, économiques, sociales et culturelles. A la fin des festivités les autorités politiques se sont engagées à réaliser des actions pertinentes dans le cadre de l'alimentation du bétail, la multiplication des puits pastoraux, la promotion des exploitations familiales et le renforcement des capacités des services vétérinaires. L'Etat s'est engagé à insuffler une dynamique nouvelle à la cure salée et à toutes les fêtes pastorales pour qu'elles soient des vitrines de l'élevage en créant les conditions de leur donner une dimension internationale comme l'a indiqué le Premier ministre SE. Brigi Rafini pour qui la cure salée s'améliorera chaque année davantage et drainera certainement plus de monde en raison des intérêts de divers ordres qu'elle incarne.
A noter aussi que les sociétés minières SOMAÏR et Cominak ont accompagné la cure salée d'In'Gall qui reste et demeure un facteur de cohésion sociale et de la consolidation de la paix entre les différentes communautés de l'Aïr qui se sont retrouvées pour partager leurs traditions culturelles et valoriser leurs produits agricoles, pastoraux et artisanaux. Le gouvernement nigérien ainsi que les populations locales ont salué les aides apportées par les sociétés minières filiales du Groupe AREVA pour les actions de développement menées dans la région et pour leur soutien renouvelé à l'occasion du rassemblement d'In 'Gall.

La cure salée permet aux éleveurs nomades de nouer et de consolider les liens d'amitié et d'échanger des informations. La fête donne lieu à des mariages Bororos à travers le Guerewel. Des concours de Tendé, de beauté de jeunes filles nomades, de chants et danses ainsi que diverses compétitions, notamment les courses de dromadaires qui ont été les points forts de cette fête des agropasteurs. Les Bororos réputés pour leur beauté ont remporté les premiers prix de la beauté homme et femme. De même leurs dromadaires méharées se sont imposés sur « le camélodrome » de la palmeraie de In'Gall quand bien même c'est le commerçant -caravaniers d'Iférouane El Hadj Atoua Bidika qui a raflé les premières places dans les courses des camélidés.

Le groupe Tchinirawene a animé des soirées au rythme de la guitare très prisée par les jeunes nomades de la région d'Agadez. Notons enfin que la HACP et la CNDH ont mis à profit la cure salée pour passer des messages de paix envers les nomades. Aussi plusieurs ménages ont bénéficié d'un don en petits ruminants par une ONG turque.
Abdoulaye Harouna, ANP-ONEP/Agadez

20 septembre 2017
Source :http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société