Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Activités de l'Association ''Dispositif d'Initiatives pour les Métiers de l'Artisanat''(DIMA) : Aider les jeunes à réaliser leurs rêves

Activités de l'Association ''Dispositif d'Initiatives pour les Métiers de l'Artisanat''(DIMA) : Aider les jeunes à réaliser leurs rêves L'Association DIMA ou ''Dispositif d'Initiatives pour les Métiers de l'Artisanat'' a organisé hier matin, au quartier Dar-Salam, une rencontre entre ses membres. Cette rencontre coïncidant avec le début d'une formation à l'endroit des jeunes est une occasion pour ces derniers de s'enquérir de la mission de DIMA mais aussi d'être outillés en activités professionnelles (couture et artisanat), une manière pour DIMA de contribuer à la lutte contre le chômage. Cette rencontre s'est déroulée en présence du président de DIMA.
M. Soumana Saley qui a expliqué que cette organisation a pour objectif général de faire de l'organisation un réseau de formation en apprentissage pour être une voie de réussite professionnelle et de promotion sociale au Niger. Spécifiquement ladite organisation compte développer des plateformes d'apprentissage de proximité permettant aux jeunes de pouvoir accéder à l'apprentissage dans les conditions de proximité viables, d'une part, et d'autre part de mettre en place un dispositif d'initiatives pour les métiers de l'artisanat de façon à déterminer le choix d'une orientation professionnelle et l'étalement tout au long de l'année des constats d'apprentissage afin de mieux répondre aux préoccupations des jeunes dans leur évolution vers le choix de l'artisanat. Selon lui, cette organisation conformément à ses objectifs, tient à participer à la réduction du chômage des jeunes qui est devenu endémique en Afrique et dont notre pays ne fait exception.

C'est dans ce sens que s'inscrivent les activités de DIMA à savoir la formation professionnelle des jeunes, un moyen et un levier de lutte contre la délinquance. Il a ajouté que l'occupation des jeunes constitue une des clefs de la réduction de la délinquance de cette frange importante de notre population. Il a estimé qu'avec cet appui, les jeunes peuvent se professionnaliser et surtout se spécialiser soit en artisanat ou en couture, ajoutant qu'aujourd'hui ce secteur est entrain de prendre des coups de la concurrence qui devient de plus en plus rude. Il a rappelé que cette association a entrepris ses activités il ya quatre ans et s'intéresse notamment aux jeunes défavorisés en les aidant à travers la formation et l'apprentissage des activités professionnelles ; elle compte actuellement une trentaine de jeunes filles et garçons. Cette formation, a dit M. Soumana Saley est dispensée sur une période de trois ans comprenant une première période de mise à niveau de six mois ; puis, ils seront orientés en fonction de leurs choix c'est-à-dire soit en couture ou en artisanat. Enfin les candidats, à cette formation, suivront une formation d'un an et demie. Cette action, a-t-il estimé ouvrira aux jeunes de nouvelles perspectives qui leurs permettront non seulement de se prendre en charge mais aussi de contribuer à l'essor du pays. S'agissant de la sélection des candidats, M. Souman Saley de répondre que le principal critère de sélection reste surtout la discipline et la formation est gratuite car assurée par la contribution des membres de son association.
Mamane Abdoulaye(onep)

 08 septembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société