Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Zinder/Tabaski 2017 : Une présence massive sur les lieux des grandes prières

Ce samedi 2 septembre, comme dans le reste du pays, à Zinder, les fidèles musulmans ont célébré l’Aid El Kébir ou le sacrifice d’Abraham. A l’occasion, ils se sont massivement déplacés sur les différents lieux des grandes prières : les mosquées de Garin Malam, De Laouali Balla, des Isalistes de Karkada, celle dite des Larabawa, et bien d’autres. La place de Nassara Idi a accueilli comme il est de tradition les officiels, c’est-à-dire le gouverneur, le président du conseil régional, le sultan, le maire central et ses différents collaborateurs.

Après les 2 rakk’ats, une Fatiha est dite pour le bonheur et la prospérité au Niger. L’Imam a ensuite immolé son mouton, donnant ainsi le feu vert au geste sacrificiel des milliers de fidèles musulmans. Les autorités administratives et coutumières, ont respecté la tradition qui prévaut en pareil circonstance, celle qui consiste à livrer un message de paix, de cohésion, et de solidarité à la population de la région, ainsi que le souhait d’une excellente campagne agricole 2017. La grande fête de Tabaski est également celle des vœux de bonne fête qui abondent partout. La foi oblige. La crainte de Dieu également fait que c’est le jour de la gentillesse, la solidarité, le pardon, la fraternité, la paix, mais surtout le partage et la rencontre. Si cela pouvait durer…

Malheureusement, on trouve ceux qui ne sentiront pas la joie et le plaisir de la fête comme les autres. Parmi eux, les enseignants contractuels de la région qui attendent encore ce lundi 4 septembre, le paiement de leur pécule des mois de juillet et d’Août 2017. Les agents de l’hôpital national de Zinder, militants de Susas ont, eux, eu la chance d’être payés leur salaire du mois de Juillet la veille de la fête. Ce qui les a menés à mettre fin à leur grève de 48H sans service minimum.

La fête de Tabaski est également celle de ‘’l’opération peaux’’. Le jour, le lendemain et le jour suivant de la fête ce sont des milliers de peaux qui sont achetées par les membres de l’association des professionnels de la filière cuirs et peaux. Selon le SG de cette association, M. Mahaman Bachir Garba, déjà au 2ème jour de la fête, près de 30.000 peaux sont achetées entre 750F et 800F l’unité. Au niveau de la région ce sont 80 à 100.000 peaux qui sont attendues d’ici 4 à 5 jours. Une partie de ces peaux sera vendue à la Tannerie Malam Yaro et l’autre (80%) aux tanneries modernes du Nigéria. La fête de Tabaski génère donc des retombées considérables aux éleveurs et aux vendeurs des cuirs et peaux.

Sur le plan culturel, plusieurs manifestations ont marqué la fête de Tabaski à Zinder : la veille, le jour, le 2ème et le 3ème jour, il y a eu une animation et un concours de danse avec le groupe de l’artiste Tégaz ; un concert animé par le groupe Haské M. de Madou Kalami, un autre par le Dragon de l’Est Ali Atchibili et Haské Star ; et surtout le concert animé par l’artiste de Hip Hop Limanjjah venu de Niamey et qui s’est déroulé au stade régional Lawan Didi de Zinder. Mais l’un des moments forts de ces réjouissances entrant dans le cadre de la fête de Tabaski 2017, reste la projection du nouveau Film (Sai Na Rama) d’Ibrahim Balla Dan Dollo et Maimouna Wata Yarinya du Nigéria.

Amadou Mahamadou (Zinder)

05 septembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société