Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Enquête policière à l'aéroport de Niamey

Enquête policière à l'aéroport de NiameyVraisemblablement, les choses ne fonctionnent pas dans les règles de l’art à la Régie financière de l’Assistance en Escale (RAE). Le principal syndicat du ‘’coin’’, le SAMAC (Syndicat des Agents de la Météorologie et de l’Aviation Civile) n’est pas content de la gestion de la ‘’boîte’’ ; ce qui a sans doute attiré l’attention, d’où l’enquête policière en cours.

Selon une source proche du SAMAC, le vendredi 4 août dernier, la Police Judiciaire de Niamey aurait procédé à l’interpellation du caissier de la RAE. Le début d’une investigation qui serait poursuivie (d’après la même source) par une autre interpellation, celle du comptable, le lundi 7 août 2017. Le premier responsable de la Régie (le Superviseur Général) ne tardera pas à être écouté s’il ne l’est pas déjà. Au centre de cette investigation, une présomption de détournement de deniers publics portant sur la somme de plusieurs dizaines de millions de FCFA. Si c’est la première fois que ce service sous la tutelle du Ministère des Transports méconnu du grand public est au centre d’une investigation, ce n’est pas le cas de plusieurs autres services dudit ministère abonnés ces derniers temps de la justice. Aussi, faut-il bien le préciser, l’expression « ces derniers temps » remonte avant l’arrivée de Ministre d’Etat, Omar Hamidou Tchiana à la tête de ce département ministériel.

Revenons au service de l’Assistance en Escale et à sa Régie par arrêté n°00048/MT/SG du 10 juillet 2013 pour comprendre sa mission. D’après les dispositions de l’article 2 de cet arrêté, « La Régie est chargée : d’organiser l’assistance et assurer dans les meilleures conditions de sécurité et de qualité, le chargement et le déchargement des avions commerciaux ou/et spéciaux arrivant sur les aéroports du Niger ; d’assurer le maintien aux normes de sécurité et de fonctionnement des matériels et installations techniques d’assistance au sol ; d’animer l’exploitation commerciale passager et fret/assurer son extension et prospecter d’autres domaines de diversification rémunérateurs ; de veiller aux normes de sûreté/sécurité, au respect des procédures internes et au maintien d’une qualité de service ; d’assurer le maintien des emplois disponibles et le suivi des questions administratives, sociales et financières du personnel attaché à ces emplois ». Elle « est placée sous l’administration d’un Comité de Gestion et sous la direction d’un Comité de Supervision » (article 3). « Le Comité de Supervision, structure d’exécution de la Régie est composée de : un Superviseur Général (S.G) ; un Superviseur Administratif et Financier (S.A.F) ; un Superviseur Exploitation et Assistance Commerciale (S.E.A.C) ; un Superviseur Sûreté, Sécurité, Contrôle et Qualité (S.S.S.C.Q) ».

Oumarou Kané

15 août 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société