Forfait Albarka

Levée de corps du député national Issaka Ali : Hommage mérité à l’illustre disparu

Ali Issaka Feu 1Le député national Issaka Ali n’est plus. Il s’est subitement éteint le mardi 25 juillet. Ce natif du village de Dan-Toudou dans le département de Madaoua a vu le jour vers 1955. Il est un homme politique mais aussi homme d'affaires nigérien et grand militant du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS TARAYYA), parti au titre duquel il a été élu deux fois député au niveau de la circonscription de Tahoua. L’honorable Issaka Ali exerçait son mandat de député du peuple jusqu’à sa mort subite.

La levée du corps a eu lieu, hier à la morgue de l’hôpital national de Niamey, suivie de l’enterrement en présence du président de l’Assemblée Nationale M Ousseini Tinni, du Premier ministre M Brigi Rafini, des présidents des institutions de la République, de ses pairs élus de la nation, des membres du gouvernement ainsi que de nombreuses personnalités, amis et connaissances de l’illustre disparu. Député respecté et apprécié au sein de l’hémicycle, Issaka Ali a quitté ce monde subitement, comme l’a souligné son collègue l’honorable Saadou Dillé dans son oraison funèbre. « Ainsi donc tu t’en es allé discrètement hier au moment où tu te reposais en fin d’après-midi, après une journée de labeur», a dit l’honorable Saadou Dillé. Le député Saadou Dillé a souligné la sagesse, la patience, le savoir-vivre dont Dieu a doté l’illustre défunt.

Parlant de son parcours politique, il est revenu sur son engagement au sein du PNDS aux côtés des personnalités qui ont patiemment forgé la grandeur du parti ainsi que dans le département de Madaoua et à Niamey. Au plan professionnel, M Issaka Ali a travaillé aux côtés des deux ténors du PNDS, à savoir les ministre Mohamed Bazoum et Hassoumi Masoudou dans les années 90.

L’honorable député Saadou Dillé a témoigné qu’Issaka Ali était un homme jouissant de l’affection et de l’estime sans équivalent du Président Issoufou Mahamadou dans le sillage duquel il a effectué des nombreuses missions. Après l’oraison funèbre, le Président de l’Assemblée Nationale et le Premier ministre se sont inclinés devant la dépouille du défunt avant de présenter leurs condoléances à sa famille. Accompagné d’une foule nombreuse, le député Issaka Ali a été inhumé au cimetière musulman de Yantala à Niamey.

Zabeirou Moussa(onep)

27 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société