Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

L'engagement des chefs traditionnels du Niger aux côtés des populations primé à New York

Chefs traditionnels Niger New YorkL'Association des Chefs Traditionnels du Niger (ACTN) a reçu à New York, le 22 juin dernier, le prix ''United population Award'' qui récompense son engagement aux côtés des populations nigériennes. Un engagement reconnu aujourd'hui au-delà des frontières du Niger.

Il n’est que 15 heures, pour une cérémonie qui doit débuter à 16h30, mais l’effervescence en cet après midi nuageux du 22 juin 2017 autour du siège des Nations Unies à New York sur la première avenue de Manhattan, indique qu’une grande fête se prépare: la cérémonie de remise du prix dénommé ‘’United population Award’. Ce prix comporte deux catégories de lauréats : individuel et institutionnel. A l’entrée de l’édifice, les agents de sécurité s’activent dans leur rituel quotidien: le contrôle minutieux de tous les visiteurs.  

L’Association des Chefs Traditionnels du Niger (ACTN) qui a fait le déplacement de Niamey à New York a été primée dans la catégorie institutionnelle, pour son engagement dans des actions de développement en faveur des populations du Niger. Ainsi le prix gagné par l’ACTN vient en reconnaissance de la contribution exceptionnelle des chefs traditionnels du Niger aux côtés des populations sur les questions de la santé de la mère et de l’enfant.

La forte délégation de l’ACTN à cette cérémonie comportait le chef de canton de Mirriah, l’honorable Moutari Moussa, du chef de canton de Say, l’honorable Alfeizé Amadou Issa, du chef de canton de Tessaoua, l’honorable Mahaman Mansour Maiguizo, du chef de canton de Dioundiou, El hadji Maman Bachir Hamidou Hambaly et du Secrétaire Général de l’ACTN, l’honorable Alhassane Albadé, chef de canton de Tagazar.

Les chefs traditionnels étaient habillés dans leurs tenues majestueuses pour les grands événements comme durant les célébrations de fête. Des habits majestueux, brodés à manches couvrant tout leur corps du buste aux pieds symbolisant leur puissance.

Des efforts reconnus au-delà des frontières du Niger

La cérémonie a eu lieu dans la salle de conférence du Conseil Economique et Social (ECOSOC) rythmée au son de l’hymne national du Niger et de la musique traditionnelle haoussa jouée par un orchestre convié pour la circonstance.

Le secrétaire général de l’ACTN, l’honorable Alhassane Albadé a reçu le prix des mains de madame Amina Mohammed, Secrétaire Générale adjointe des Nations Unies. Le prix ‘’United Nations Population Award’’ gagné par l’Association des Chefs Traditionnels du Niger est composé: d’une médaille, d’un diplôme et d’un montant symbolique de 7,2 millions de FCFA. La remise de ce prix a eu lieu en présence du Représentant Résident de UNFPA au Niger, Dr Nestor Azandégbé, des autorités nigériennes et de plusieurs autres invités de marque.

Tout au long de cette cérémonie, des allocutions ont été prononcées par plusieurs intervenants qui ont également rendu un hommage au Directeur Exécutif de UNFPA, Dr Babatunde OSOTIMEHIN - décédé dans la nuit du 04 au 05 juin 2017- pour son implication et sa générosité dans les actions de développement partout à travers le monde en général et au Niger en particulier où il a effectué deux visites historiques durant son mandat. C’est notamment au cours de l’une de ses visites où il accompagnait le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon qu’a été lancé le projet Autonomisation des femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD).

Le secrétaire général de l’ACTN, l’honorable Alhassane Albadé dans son allocution a d’abord apprécié la qualité du partenariat entre son association et le Bureau Pays du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Niger.

‘’Je voudrais, à cette occasion, saluer le partenariat exemplaire que notre association entretient avec le Bureau Pays de l’UNFPA, partenariat au travers duquel nous avons toujours bénéficié de l’écoute et de l’accompagnement technique et financier de l’UNFPA pour mettre en œuvre nos idées et des activités de sensibilisation et de plaidoyer sur des questions essentielles touchant la vie des populations’’, a déclaré l’honorable Alhassane.

Dans leurs séances de sensibilisation, les chefs traditionnels du Niger traitent des sujets sur la santé maternelle, la prévention des mariages précoces, le défi démographique, les droits des femmes, des jeunes et des enfants, les interrelations population et développement, l’utilisation des services de la Planification Familiale, l’importance de la scolarisation et du maintien des jeunes filles à l’école.

‘’Les chefs, vous êtes des gardiens de la tradition, très proches des populations, nous vous encourageons pour vos actions au profit de vos administrés, du courage’’, a souligné Amina Mohamed, Secrétaire Général ajointe des Nations Unies.

En remerciant le Bureau pays de UNFPA-Niger pour ses multiples appuis, le secrétaire général de l’ACTN a réitéré l’engagement des chefs traditionnels à poursuivre leurs actions sous l’impulsion du Représentant Résident de UNFPA au Niger, Dr Nestor Azandégbé pour relever les défis notamment dans le domaine de l’autonomisation des filles et des femmes, afin qu’elles contribuent, avec efficacité, à la production de la richesse nationale au Niger.

Dr Nestor Azandégbé a réaffirmé le soutien technique et financier de UNFPA à l’ACTN à l’Etat du Niger et au peuple nigérien pour contribuer à faire face au défi démographique, à éliminer le mariage des enfants, à promouvoir la planification familiale, la santé de la mère et de l’enfant dans les familles nigériennes et à promouvoir les droits des femmes et des jeunes à travers des campagnes de sensibilisation de la population et de plaidoyer auprès des autorités compétentes.

Par Souleymane Saddi Maâzou, Chargé de communication UNFPA

07 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société