Forfait Albarka

Flambée du tarif hadj 2017 : Cette année, n'ira pas au pèlerinage qui le voudra !

Flambée du tarif hadj 2017 Cette année, n'ira pas au pèlerinage qui le voudra !Deux millions deux cent trente-huit mille huit cent quarante-cinq (2 238 845) francs CFA ! C'est le prix retenu pour le hadj 2017. Comparativement à l'année passée où le tarif était de 2 076 250 francs CFA, cette une hausse vertigineuse. Cette hausse serait due à l'augmentation de nouveaux services en l'Arabie Saoudite. L'on cite les prestations pour la restauration et la " couchette " à Mina. I l y a également une augmentation du service donné au niveau de la station du Mont Arafat. Auparavant, le prix était de 101 250 francs CFA mais cette année, a fluctué allant pour se plafonner à 198 000 francs CFA. Un autre problème soulevé par les syndicats du secteur de la santé, c'est la réduction du nombre des encadreurs médicaux. Un nombre réduit de 24 à 10 agents sous l'argument " fallacieux ", selon eux, des difficultés financières ayant occasionné la révision à la baisse de la subvention de l'État mais aussi pour répondre aux directives des autorités saoudiennes. Sur ce dernier argument, les syndicalistes avancent que ce n'est pas aux autorités saoudiennes qu'il revient de prendre en charge la santé des pèlerins nigériens mais bien au gouvernement du Niger. Et vu que le nombre de pèlerins s'accroit chaque année, le nombre de 10 agents pour l'équipe médicale est " insignifiant " disent-ils.

Notons que cette année, le quota octroyé au Niger est estimé à environ 15 800 pèlerins, donc pour dix (10) agents de santé soit 1 580 personnes pour un agent de santé par jour. A l'issue de plusieurs rencontres avec le ministre de la Santé publique quatre agents ont été augmentés sur les dix pour faire au total quatorze agents. Or, si l'on fait la part des choses au niveau du COHO " une équipe estimée à environ 75 agents " prend part à ce hadj pour le compte de la mission d'encadrement. Selon le rapport 2016 du pèlerinage, environ 9 149 pèlerins ont été pris en charge par 24 agents de santé. Naturellement, ils ont été débordés et c'est d'ailleurs pourquoi, ledit rapport fait cas dans les recommandations d'une augmentation du nombre des agents de l'équipe médicale. Maintenant que le nombre déjà insuffisant est encore réduit, un véritable problème risquerait de se poser dans la délivrance de soins aux pèlerins nigériens du hadj 2017.

21 juin 2017 
Source: L'Eclosion

Imprimer E-mail

Société