Orange experience digitale 2

AGADEZ : Un mort par balle sur l'axe Dirkou

Agadez Insecurite RouteDes transitaires des véhicules d'occasion de la Libye sont tombés, ce dimanche sur une patrouille de la garde Nationale à 50 Km d'Agadez, au nombre de trois véhicules. Les transitaires ont été pris pour des trafiquants de migrants par les éléments de la garde Nationale selon un témoin qui est lui-même transitaire et de leur côté le convoi, pensant être en face des bandits armés, ont voulu prendre la fuite.

Malheureusement dans la course poursuite, les éléments de la Garde Nationale ont ouvert le feu sur l'un de véhicule selon un autre témoin qui faisait partie du convoi.

Une personne a été mortellement touchée par les tirs, et ses amis nous confient que les élé- ments en patrouilles malgré le mort, ont continué leurs fouilles mais n'ont rien retrouvé sur les véhicules que nous avons ramené de la Libye pour les écouler à Agadez, disent ils.

Les proches de la victime réclament l'ouverture d'une enquête car, disent ils, leur ami est un transitaire en règle et qui a l'habitude defaire ce transit de véhicules d'occasion de la Libye à Agadez et ils sont souvent attaqués par des bandits armés. C'est pour cette raison que nous avons voulu prendre la fuite et la patrouille a engagé une poursuite en tirant, un jeune qui était avec nous a été traumatisé par la force de feu ouvert sur nous, confie un transitaire avant de poursuivre : " on ne plus en sécurité sur cet axe ". Le commandant région al de la garde Nationale confirme cet incident qui s'est déroulé, nous dit il suite à une information qu'ils ont eue soit disant qu'ils y a des gens qui rentrent avec des armes, c'est une mission qui faisait des fouilles et des contrôles au niveau du kori 50 sur l'axe Dirkou. L'un des véhicules a refusé de s'arrêter, précise le comandant MATANI, la patrouille a visé les pneus et c'est par accident qu'une balle a atteint la victime de nationalité Tchadienne précise le comandant de la garde Nationale. C'est dans le cadre d'une mission de sécurité sur cet axe qui est fréquenté par divers trafiquants.

21 juin 2017 
Source: La Nation

Imprimer E-mail

Société