Forfait Albarka

ZINDER : Le ''Hawan Kaho'' ou la fête du taureau

ZINDER : Le ''Hawan Kaho'' ou la fête du taureau''Le Hawan Kaho'' ou '' La Corrida'' en Espagne ou en Italie, est une fête traditionnelle des bouchers de Zinder, qui a lieu une fois chaque année pendant le mois de Ramadan, précisément le dernier jour du jeûne de ce mois. De jeunes bouchers, pour montrer leur bravoure, leurs pouvoirs, leurs savoirs mystiques et ésotériques, affrontent les taureaux les plus furieux, les plus forts et les plus gros sur l'esplanade du Palais du Sultan, devant lui et en présence d'un public toujours nombreux et curieux. Avant l'affrontement, du piment ou du tabac est jeté dans les yeux de l'animal en vue de le rendre plus furieux. Les joueurs de leur côté, avant d'aller au contact de l'animal, sont encouragés par le tam-tam et des éloges qui finissent par les mettre en transe. Le temps du jeu dangereux est comme un moment de possession où la sensation de cette douleur est presque nulle. Auparavant, ils ont bu une sorte de potion magique constituée d'écorce, de racine et de feuilles de certains arbres, avec des talismans sur le corps pour rendre le joueur invulnérable aux coups des cornes du taureau et l'animal devient aveugle ou faible au cours du combat, toutes choses permettant au joueur d'avoir le dessus sur la bête, de la dompter finalement. Ousseini Saley, chef des bouchers aujourd'hui, a succédé à son père décédé, qui en son temps a fait ce jeu, dit que la préparation des jeunes bouchers qui font le ''Hawan Kaho'' commence dès l'apparition du croissant lunaire du mois de Ramadan. Elle est physique comme chez les sportifs, matérielle, psychologique et surtout mystique. Parce que si l'objectif principal de ce jeu est d'abord de faire honneur au Sultan, le chef des bouchers, étant un membre des notables du Sultanat, sait aussi prouver le pouvoir qu'ils détiennent dans ce domaine face aux animaux les plus redoutables.

Au cours de ce jeu plusieurs joueurs peuvent se relayer face aux taureaux lesquels sont 2 à 3 dans l'arène du combat. L'immobilité de l'animal, son manque total d'agressivité sont les signes de sa défaite face à l'homme. Alors c'est la fin du jeu. Les animaux sont reconduits dans le troupeau où un jour ou l'autre ils seront menés à l'abattoir.

Le public, le Sultan, le gouverneur, toutes les différentes personnalités présentes sont satisfaites, le spectacle est réussi surtout que rarement il y a blessure. Des morts selon Ousseini Saley, il n'y en a jamais eu.

Le sultan, pour réitérer sa confiance au chef de boucher à la fin du spectacle de Hawan Kaho, lui a donné un boubou noir et un cheval.

Les taureaux du Hawan Kaho sont toujours achetés par le chef des bouchers lui-même. Cette année Ousseini Saley est allé acheter les 3 taureaux aux marchés de Tanout, Bakin Birgi et Zinder à près de 1.200.00FCFA.

Le départ pour le Hawan Kaho à partir du grand marché au Palais du Sultan, le jeu et le retour des animaux au marché attirent toujours un monde impressionnant à travers les rues de Zinder. Dans cette confrontation de l'homme et de l'animal, préparée et voulue par le 1er, le public apprécie surtout le courage, le pouvoir, le goût du risque des combattants d'une part et d'autre part la férocité de l'animal.

Lire aussi :   Les populations de Maradi ont célébré la fin du Ramadan par le traditionnel ‘’Hawan Kaho’’ : Le Rodéo à la nigérienne

Il reste un des patrimoines culturels et historiques de Zinder les plus attrayants et les plus vivants. Selon les bouchers, la pratique remonte au Sultan Tanimoune, le père de l'indépendance de sultanat de Zinder par rapport à l'empire de Bornou.

Un rituel spécifique à Zinder et Maradi

A Bandé, département de Magaria, les bouchers ont été instruits cette année par le chef de canton pour organiser le ''Hawan Kaho'' le dernier jour du mois de Ramadan. L'importance du ''Hawan Kaho'' est telle qu'une délégation de bouchers de Zinder serait invitée à se produire en Italie aux cotés de ceux qui pratiquent la corrida. Selon le chef de bouchers de Zinder, Ousseini Saley, une proposition d'organisation du festival de ''Hawan Kaho'' par les membres du bureau national des professionnels de la viande des bouchers est en voie d'être concré- tisée: Une 1ère édition à Zinder est prévue avec des invités de la Confédération Ouest Africaine de la filière bétail et viande.

AMADOU MAHAMADOU

19 juin 2017 
Source :  La Nation 

Imprimer E-mail

Société