Orange experience digitale 2

Détournement de l'aide alimentaire pakistanaise : Les auteurs courent toujours, libres et tranquilles

Riz Detourne Aide AlimentaireDepuis de longs mois, et de façon presque ininterrompue, la presse a régulièrement soulevé des lièvres, de gros lièvres qui tendent à montrer que tout le système est pourri. De l'uraniumgate au détournement de l'aide alimentaire pakistanaise en passant par le contentieux Africard-Etat du Niger, l'affaire des établissements Bédir ou encore le Mukurigate pour ne citer que ces quelques affaires, que de scandales ! Parmi les plus célèbres, il y a le détournement et la vente frauduleuse de l'aide alimentaire pakistanaise. 15 000 tonnes de riz de super qualité qui étaient destinées, selon les autorités de Niamey, à " améliorer les conditions de vie des victimes des attaques terroristes de la secte Boko Haram et des ménages en insécurité alimentaire ", mais dont les 5000 tonnes ont été carrément vendues à Cotonou tandis que les 10 000 autres tonnes ont échoué dans la sébile de Malika Issoufou Mahamadou et d'une fantomatique fondation qui s'appellerait Al-Noor Globaux. Une fondation totalement inconnue des milieux humanitaires au Niger.

La question qui demeure est de savoir le rôle véritable de l'ambassadeur pakistanais au Niger dans ce détournement de l'aide alimentaire accordée au Niger par son pays. Aurait-il été complice de l'arnaque ? Ou a-t-t-il été une couverture pour ce détournement ? À ce jour, malgré la gravi- té de l'acte, le Parquet n'a ouvert aucune enquête, à plus forte raison inquiéter ceux dont la responsabilité est clairement établie. Pour rappel, deux millions de Nigériens avaient besoin d ́une assistance alimentaire, 1,9 million d'une aide nutritionnelle tandis que 428 000 migrants, réfugiés, déplacés, retournés et familles hôtes vulnérables avaient également besoin d'une forme d'assistance humanitaire.

08 juin 2017
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Société