SOCIETE.

Niger Algerie RapatriementsL'Algérie a arrêté durant le week-end du 3 décembre plus de 1 500 migrants subsahariens dans la capitale. Mercredi 7 décembre, les expulsions ont commencé. Des camions sont arrivés dans le nord du Niger. Les autorités algériennes, elles, ont donné une première explication sur l'opération.

C'est par la voix de la présidente du Croissant-Rouge que les autorités ont donné une explication mercredi aux arrestations de la semaine dernière. Saida Benhabylès a donc déclaré dans les colonnes du journal officiel El Moudjahid que « vu la promiscuité qu'il y a dans la capitale », et que cette promiscuité « pose des problèmes d'ordre sécuritaire », les pouvoirs publics ont décidé de « transférer les migrants dans le Sud où les conditions d'accueil sont meilleures ».

Au Niger, la population est estimée selon le recensement général (RGPH 2012) à plus de 17 millions d’habitants. La même source indique que les jeunes âgés de moins de 25 ans sont estimés à 69% de la population totale, tandis que les adolescents de moins de 15 ans constituent 51,6%. L’importance numérique des jeunes est un avantage fondamental pour le développement économique du pays. Seulement, pour tirer les avantages économiques du potentiel des jeunes, il faut investir dans certains domaines comme la santé.

Or, au Niger, plusieurs défis existent notamment en matière de santé reproductive des jeunes et des adolescents. Il s’agit des grossesses non désirées, de la mortalité chez les jeunes et adolescents, de la déperdition scolaire.

Les aveugles de Zinder et ceux des pays voisins (Nigeria et Bénin) ainsi que des délégués de l’Arabie Saoudite et des régions du Niger, ont célébré Samedi dernier, la 343ème fête annuelle placée sous le signe du rassemblement au quartier Birni de Zinder. Comme le recommandent les rites annuels qui caractérisent cette fête, les aveugles ont rencontré l’honorable Sultan du Damagaram, la veille de ce rassemblement, pour lui remettre le traditionnel panier qui symbolise la fin et les résultats d’une bonne saison agricole.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, M. Almoustapha Garba, a visité hier après midi, le site de stockage temporaire des déchets de polychlorobiphényle (BCP) et des équipements contaminés par les PCB où des experts du centre TREDI travaillent à leur traitement avant leur transport en France pour leur destruction. Le ministre a aussi visité la direction des statistiques, un service rattaché à la direction générale des Eaux et Forêts.

L’ONG Word Vision a organisé, vendredi dernier au Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch (CCFN/JR) de Niamey, une exposition photos « revisited 2005, 2010, 2015 », une présentation des progrès du Niger sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les perspectives pour les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Souley Moutari prix Presse Ecrite 2016En marge des activités de la célébration de la troisième édition de la liberté de la Presse au Niger, des prix ont été décernés hier soir aux meilleures œuvres journalistiques dans les domaines de l'Audiovisuelle et de la Presse Ecrite. En outre, des vétérans du secteur ont été distingués pour leur précieuse contribution à la promotion de la liberté de la presse. Il s’agit de M. Amada Bachard à titre posthume ; MM. Hima Adamou et Harouna Niandou, et Mme Gazéré Sophie Ledru.

La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de la Maison de la Presse. Le Premier ministre, chef du Gouvernement, la ministre de la Communication, et plusieurs représentants des institutions nationales et internationales ont marqué de leur présence cette cérémonie.

La Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou, marraine de la lutte contre le SIDA au Niger, a présidé, hier matin, au Camp militaire Bagagi Iya de Niamey, la cérémonie de lancement des activités entrant dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de lutte contre le SIDA placée sous le thème ‘’Levons la main pour la prévention du VIH’’. Cette importante activité marque la détermination et l’engagement de la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou à soutenir les différents acteurs dans ce combat. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des responsables des Forces de Défense et de Sécurité, des épouses du Président de l’Assemblée Nationale, du Premier ministre et du Haut représentant du Président de la République, des représentants du Corps Diplomatique accrédité au Niger, des autorités régionales de Niamey, ainsi que de plusieurs cadres du Ministère de la Défense Nationale et du Ministère de la Santé Publique.

Samira Sabou Programme Edward R. Murrow NigerC’est sous l’égide du Gouvernement des Etats Unis d’Amérique (USA), à travers le département d’Etat aux Affaires Pédagogiques et Culturelles, que les lampions de la 11ème édition du ‘’Programme Edward R. Murrow’’ se sont éteints le 18 novembre dernier, à New York. Ce programme tient son nom du journaliste américain Edward R. Murrow, né le 25 avril 1908, décédé le 27 avril 1965. Connu pour son honnêteté et son intégrité dans le travail, les historiens traditionnels le considèrent comme l’une des plus grandes figures du journalisme. Le programme a été entièrement financé grâce aux taxes du contribuable américain, des bénévoles ont donné de leur temps pour structurer les différentes étapes de ce voyage, et le ‘’Meridian International Center’’, qui est une institution à but non lucratif, a apporté son concours pour une mise en œuvre effective des différentes activités.

Bety Aïchatou Habibou Oumani Afin d'écarter déloyalement des adversaires politiques, les guristes sont allés chercher la petite bête jusque dans une gestion vieille de dix ans. Bien sûr qu'ils n'y trouveront rien de condamnable à ce sujet. Pour notre part, nous invitons la Halcia à s'intéresser de plus près à cette ''entente directe '' entre madame Bety Aïchatou Habibou Oumani, ministre des enseignements secondaires à l'époque des faits et la firme Hachette. Ça sent la grosse magouille !

 

Liberte presse niger 2016La presse nationale célèbre, aujourd’hui mercredi, à la Maison de la Presse, les manifestations entrant dans le cadre de la 3ème édition de la Journée Nationale de la Liberté de la Presse. Cette fête dédiée à l’enracinement de la liberté de la presse est placée opportunément, pour cette 3ème édition de ladite Journée, sous le thème : «Six ans de dépénalisation, quel bilan ? ».


Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne