Forfait Albarka

mercredi, 18 janvier 2017 07:07

Mise en service du centre de santé Magama : Le centre Magama désormais opérationnel pour les interventions gynéco obstétricales

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiassou Mainassara a procédé, lundi dernier, à la mise en service du Centre de Santé Magama. Avec l’acquisition des équipements nécessaires et la mise à disposition d’un personnel qualifié, ce centre est désormais opérationnel. Les femmes issues des villages et quartiers environnants peuvent dorénavant bénéficier des consultations et interventions gynéco-obstétricales. La cérémonie de mise en service de cette unité de soins s’est déroulée en présence des chefs des quartiers, des leaders et des habitants des alentours.

Situé sur la route de Ouallam, ce centre va améliorer de façon substantielle la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant. Une visite guidée du bloc opératoire et du bloc administratif a permis à la délégation ministérielle de se rendre compte de l’effectivité des moyens disponibles pour le démarrage des activités. Après avoir fait le tour des salles, le ministre de la Santé publique a expliqué que la mise en service de ce centre s’inscrit dans le cadre du désengorgement des grands centres de santé. «Outre la maternité Issaka     Gazobi, le Centre Hospitalier Régional de Poudrière ; le District Sanitaire de Gawèye, c’est au tour du Centre de santé   Magama d’accueillir les patientes qui ont besoin d’interventions gynéco obstétricales. Nous avions trouvé intéressant de mettre en service plusieurs centres pour décongestionner ces structures médicales. Ce bloc démarre ses activités       aujourd’hui et nous invitons les populations environnantes à le fréquenter régulièrement. Elles n’ont plus besoin de faire des longs trajets pour aller à la maternité Issaka Gazobi. Les différentes équipes sont là pour vous assister, notamment des gynécologues ; des anesthésistes ; des chirurgiens ; des aides chirurgiens et une équipe d’appui qui va vous aider à prendre en charge la césarienne. Et ce personnel est disponible pour vous 24/24 » a indiqué Dr Idi Illiassou Mainassara.

Le ministre de la Santé publique a souligné l’intérêt qu’accorde le Président de la République au secteur de la santé, particulièrement la prise en charge de la femme et de l’enfant. Pour lui, l’amélioration des soins de santé de ces couches demeure une priorité pour les autorités. Il a invité les populations riveraines à se rendre dans ce centre pour la prise en charge de leurs problèmes gynécologiques. Le ministre Idi Illiassou Mainassara dit compter sur les chefs des quartiers, pour la sensibilisation des populations et la propagation du message, avant de préciser qu’il compte sur la bonne collaboration de tous pour que ce centre soit fonctionnel comme le souhaitent les autorités sanitaires.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

18 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/