Visite de travail de la ministre de la Communication dans la région d’Agadez : Echanges fructueux avec les agents des médias publics et privés

Hadiza Koubra AbdoulayeS’enquérir des conditions de travail des agents travaillant dans  les organes de presse publics et privés, de l’accès du plus grand nombre des Nigériens à l’information, à la Communication et au savoir  font partie des missions assignées au Ministère de la Communication  dans le cadre du Programme de la renaissance  Acte 2 initié par le Président de la république, SEM. Mahamadou Issoufou, qui tient à insuffler une nouvelle dynamique au secteur de la communication à travers une modernisation des institutions et services des medias publics et privés ainsi que des radio communautaires  qui concourent à la collecte et à la diffusion de l’information .

Dans ce cadre,  le Ministère de la Communication tient une place prépondérante dans la mise en œuvre du Programme de Renaissance initié par le Président de la République, Chef de l’Etat,, SE Issoufou Mahamadou dont la mise en œuvre est partagée et soutenue par le chef du gouvernement, SEM Brigi Rafini, dans sa Déclaration de Politique Générale. En effet, le changement social attendu grâce aux réalisations des axes prioritaires dudit Programme ne peut s’opérer sans l’information, la sensibilisation, l’éducation et la mobilisation de tous les citoyens.

C’est pourquoi la mission de travail entamée depuis mercredi par la  Ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, dans la Région d’Agadez s’inscrit dans le cadre d’une prise de contact avec les acteurs impliqués dans l’atteinte des objectifs du Programme de la renaissance : agents des Centres régionaux  de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), de l’ONEP, les stations régionales  de l’ORTN et les  radios communautaires.

Les médias, publics comme privés, y sont pleinement associés et l’implication des Professionnels de la communication, servira de levier important de la croissance économique, sociale et de la bonne gouvernance et de renforcer les actions de développement durables sur toute l’étendue du territoire national.

La mission entreprise  dans la région d’Agadez par Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye  vise aussi  à mesurer, sur le terrain, le degré d’engagement des agents, de s’enquérir de leurs difficultés majeures et d’envisager des solutions. Les actions majeures menées dans ce sens ont trait au renforcement des capacités, à la mobilisation sociale et à la communication de proximité.

Il s’est agi aussi pour la Ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, de s’enquérir aussi des conditions de travail des agents travaillant dans  les organes de presse publics et privés implantés dans cette Région, et par la même occasion leur prodiguer des conseils  sur le respect de l’éthique et de la   déontologie.

La Ministre de la Communication a ainsi visité d’abord le Centre Régional de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), de l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP), la station régionale de l’ORTN, le Centre de Presse, le CETV (Centre d’émission de la télévision) et ensuite les médias privés (Radiotélévision Dounia, Alternative, Sahara FM, Aïr-Info, Radio Télévision Ténéré, Nomade FM).

Le Centre Régional de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), de l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP) ainsi que le Groupe  de Presse Aïr-Info et Sahara FM jouent un rôle de leadership en matière de collecte et diffusion de l’information. Ces medias comme l’a constaté la délégation ministérielle se sont engagés en faisant de la collecte, du traitement de l’information et de sa diffusion un credo et de la promotion de la bonne gouvernance le socle sur lequel doit se bâtir le Niger avec le Programme de la renaissance. Ils se particularisent aussi  tant du point de vue de la masse des informations, que du point de vue de leur qualité, et du professionnalisme des agents.

Pour ce qui concerne les radios communautaires, elles  jouent un rôle prépondérant dans l’éducation et la sensibilisation des communautés de base. C’est pourquoi la PNCD leur a conféré un rôle essentiel à cet égard. Qu’il s’agisse des questions liées à la santé, à l’éducation, à la migration ou encore des questions liées à la natalité, les radios communautaires sont pleinement impliquées dans les campagnes de sensibilisation.

Mieux, il est prévu d’étendre le programme des radios communautaires dans le cadre de la mise en place de la «Maison du Paysan» de l’Initiative 3N. Ce qui traduit la place primordiale qui est la leur dans le cadre de la mise en œuvre des politiques de développement. Pour mieux marquer l’intérêt que le ministère porte aux radios communautaires, un programme pour leur réhabilitation est en cours d’exécution avec l’appui du PNUD dont Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye a salué l’appréciable contribution.

L’autre aspect de la mission ministérielle  est  de faire le point de l’état de mise en œuvre du processus de déploiement et d’installation des équipements de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) dont le processus se poursuit normalement.

Le constat a été fait au niveau du CETV d’Agadez où le matériel est en voie d’être installé. Le CETV  a vu le jour en 1982. Il dispose des émetteurs et du matériel lui permettant de faire des retransmissions en direct lors de grands événements nationaux.

Il est important  de noter que les  visites effectuées à Agadez, comme lors de ses précédentes missions au niveau d’autres régions dans les organes de presse publics et privés, ont permis à la Ministre de la Communication de constater que, de nos jours, les femmes s’affirment en travaillant avec talent à tous les postes au sein des médias. En effet, a remarqué  Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye ,‘’nous avons beaucoup de femmes journalistes qui font entendre la voix de la femme nigérienne dans le paysage médiatique, des femmes opératrices de prise de vue maniant courageusement la caméra parmi leurs collègues hommes, mais aussi des femmes techniciennes qui manipulent avec dextérité les manettes dans les différents studios. D’autres parmi elles honorent l’image de la femme nigérienne en occupant valablement des postes de responsabilité’’.

La Ministre de la Communication, Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye, a par la suite rendu une visite de courtoisie au Sultan de l’Aïr, Oumarou Ibrahim Oumarou. L’honorable Sultan de l’Aïr a rassuré la ministre de son entière disponibilité à soutenir les agents des médias publics et privés  dans l’exercice de leurs fonctions.

A  l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, les médias de la région lui ont décerné un témoignage officiel de satisfaction. La ministre s’est déclarée très confortée par cette marque de confiance du Sultan  aux agents des médias prêt à les recevoir à chaque fois que le besoin se fait sentir.

Mme Sani Hadiza Koubra Abdoulaye  sera vendredi à Tchirozérine pour visiter une radio communautaire. Une visite de deux groupements féminins est prévue au retour de la délégation ministérielle à Agadez.

La Ministre de la Communication est accompagnée dans ce déplacement de son Directeur de Cabinet, M. Bori Seini, du Directeur général de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), M. Arimy Sadi,  de celui de l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP), M. Adamou Mahamadou ainsi que de plusieurs Cadres centraux  du Ministère de la Communication et des responsables de l’ONEP, et de l’ORTN.

Abdoulaye Harouna (ONEP)

19 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Politique