Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

    Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

Issoufou Marcel Escure.16 mai 2017Le Président de la République, Chef de l’Etat S.E. Issoufou Mahamadou, s’est entretenu hier dans l’après-midi, avec l’ambassadeur de France au Niger S.E. Marcel Escure. A sa sortie d’audience, le diplomate français a déclaré avoir échangé avec le Chef de l’Etat sur la coopération bilatérale. ‘’Le Président Issoufou a envoyé un message très chaleureux de félicitation au Président de la République française M. Emmanuel Macron. Nous avons évoqué surtout la poursuite et l’approfondissement de nos excellentes relations notamment les prochains grands rendez-vous internationaux en particulier la réunion de G 5 en Italie la semaine prochaine dont le Président Issoufou est l’invité où il aura l’occasion de rencontrer les Chefs d’Etat des pays les plus développés en l’occurrence le Président de la République française. Il y a aussi d’autres grands rendez-vous comme la réunion du G 20 à Berlin au mois de juin. Là aussi, il y aura des participants choisis. Et nous poursuivrons ainsi la construction au Niger de la paix ; de la démocratie et du développement ensemble’’, a précisé l’ambassadeur de France au Niger.

Peu après cette audience, le Chef de l’Etat a reçu une délégation de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui séjourne à Niamey dans le cadre des travaux de la 60ème session ordinaire de ladite Commission. A l’issue de cette audience, la vice-présidente de la Commission Mme Maïga Soyata a souligné qu’ils sont venus rendre une visite de courtoisie au Chef de l’Etat. ‘’Nous voulions lui adresser nos remerciements à double titre. Remerciement pour avoir accepté sous son impulsion et sur ses orientations que le Niger abrite cette 60ème session ordinaire.

Le second remerciement au Chef de l’Etat réside dans le fait qu’en dépit de son agenda chargé, il a pu trouver le temps de nous rejoindre pour ouvrir personnellement les travaux de notre session. Nous avons retenu à cette occasion l’engagement du président Issoufou à travers son discours dans lequel il nous a informés de sa vision et des réalisations qui ont été les siennes dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme. Nous sommes aussi venus pour lui faire le point de l’évolution de nos travaux dont nous venons de clôturer la session publique. A cette occasion, nous avons enregistré la déclaration des délégués d’Etat et les ministres des pays amis au Niger ; de l’Union Africaine ; des représentants des organisations intergouvernementales des Nations ; les institutions nationales des droits de l’homme et les déclarations des ONG’’, a relevé la vice-presidente de la commission qui a félicité au passage le ministre de la Justice, Garde des Sceaux M. Marou Amadou pour avoir été la cheville ouvrière de la bonne tenue et de la réussite de cette session publique. Par ailleurs, Mme Maïga Soyata dit avoir précisé au Chef de l’Etat que cette session a été un cadre d’interaction très forte entre les participants et les ministres ; les hauts cadres de l’administration nigérienne sur un certain nombre de thématiques par rapport auxquelles le Niger a des enseignements et des bonnes pratiques. C’est l’exemple du droit à l’alimentation avec l’initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens). ‘’ Nous avons aussi informé le Président que la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a reçu à l’occasion de la journée nationale de la Femme un mémorandum des représentantes des Femmes du Niger sur les avancées qui sont constatées ça et là dans les domaines de l’éducation ; de la santé de la reproduction ; de la participation de la femme dans les instances de prise de décision. C’est un mémorandum qui illustre aussi un certain nombre de défis qui ne sont pas spécifiques au Niger et sur lesquels nous travaillons. Nous ne sommes pas ici pour déconstruire quoi que ce soit. Nous sommes des africaines qui travaillons en toute responsabilité. Nous sommes élus pour faire un travail de promotion et de protection des droits de l’homme sur la base des valeurs culturelles positives africaines. Nous sommes conscients qu’il y a encore beaucoup de défis. Mais c’est ensemble dans le dialogue et la tolérance mutuelle que nous pouvons effectivement faire avancer les choses. Et nous avons demandé au Président de la République d’être notre porte parole auprès de ses pairs africains au niveau de l’Union Africaine engagée dans une reforme structurelle pour que notre organe puisse bénéficier de ressources humaines et financières suffisantes pour nous permettre d’exercer notre mandat de promotion et de protection des droits de l’homme sur le Continent avec efficacité et responsabilité’’, a conclu la vice-presidente de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Hassane Daouda (ONEP)

17 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Diffa : Des artistes en concert pour la paix

Pour soutenir la région de Diffa pour un retour de la paix, un collectif d’artistes est arrivé dans la région du soleil lev... ...

Mode et beauté : Quand les tresses traditionnelles remplacent les gros grains

Ces dernières années, les jeunes filles et femmes de Niamey optent plus pour les petites tresses traditionnelles sans mèches &agr... ...

Culture : Mlle Mariama Daouda : revaloriser la croix d’Agadez à travers la maroquinerie

Au Niger, le secteur de la mode regorge de talents, mais peine à prendre un envol véritable. C’est pourtant un monde riche et vari... ...

Le Goumbé Stars et le MDM Crew au festival Wassan’Africa en France

La 12e édition de Wassa'n Africa se déroulera du 7 au 9 juillet à Launac. Deux groupes nigériens vont participer à ... ...

Abdoul Moumouni Bakabé, cinéaste, réalisateur de films court et long métrages : Le jeune Bakabé sur les traces de son père

Il s'appelle Abdoul Moumouni M. Bakabé. Son premier contact avec le cinéma remonte à l'année 1994. Il avait 6 ans lorsqu'i... ...

Vient de paraître : La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal d'Adamou Issoufou

L’étude vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre march&... ...

Politique

Actu africaine

Maroc : Le credo africain du Roi Mohammed VI

L’important discours prononcé le dimanche 20 août par le Roi du Maroc Mohammed VI, à l’occasion du 64e anniversaire de... ...

Afrique : Ces femmes à la conquête du pouvoir

En Afrique subsaharienne, la croissance de la représentation féminine dans les institutions d'État est l'une des plus rapides du ... ...

Afrique : Pas de développement sans connectivité

Depuis maintenant quelques années, l'Afrique connaît un réel boom entrepreneurial. La génération Y innove, surprend... ...

Attaque terroriste à Ouagadougou: un deuil national de 72 heures décrété

Le décret dont APA a reçu copie précise que «le deuil national de 72 heures allant du lundi 14 août 2017 &agrav... ...

Afrique : La croissance économique suscite le retour au bercail des expatriés africains

On les appelle les “Repat”, une expression contractée du terme “repatrié”. De plus en plus, ces diplôm&eac... ...

Afrique  : Un projet de suppression des visas pour doper l’activité économique

Le projet de « Schengen africain » favoriserait les échanges commerciaux, l’investissement et le tourisme.Mais ... ...

Un milliard de citadins dans vingt ans : L’Afrique est-elle prête ?

L’Afrique en villes (1). Le continent s’urbanise à un rythme très rapide, sans suivre le chemin défriché par l... ...

Afrique/La révolution numérique est en marche : L’Afrique a raté la seconde révolution industrielle, elle n’a pas le droit de rater la troisième ?

Dès 2014, Alassane Ouattara, président de Côte d’Ivoire avait prévenu ses compatriotes : "L’Afrique a rat&eacut... ...

Les problèmes de l’Afrique ne sont pas d’ordre démographique !

Après la sortie du Président macron établissant un lien entre le boom démocratique en Afrique et les difficultés de... ...